sak ifé nout jordu ék nout demin

​Un espoir nait en Grèce !


Politique
Lundi 26 Janvier 2015

L’Europe vit depuis ces dernières années une crise initiée par le déni de démocratie de 2005 et par une politique ayant favorisée une situation sociale et économique sans précédent. Le peuple est meurtri par la diminution de leur pouvoir d’achat et par la détérioration de leur qualité de vie sous les effets conjugués de la crise de la dette des Etats et de l’austérité imposée.


En Grèce, en France, en Espagne, en Europe, dans les Outremers et à La Réunion, la politique basée sur l’austérité et la rigueur budgétaire a amplifié les difficultés des familles, asphyxiées et privées de libertés faute de moyens.

Pour les Outremers et La Réunion, ces orientations sont exacerbées par le retard structurel, les difficultés des collectivités locales (endettées) et un chômage intense dont le taux est trois fois supérieur à celui de la métropole et des inégalités croissantes dans les domaines de la santé et de l’éducation.
C’est dans ce contexte qu’ont eu lieu les élections législatives en Grèce. 
En plaçant en tête le parti (Syriza) ayant réclamé une réorientation de la politique européenne, les Grecs ont envoyé un signal fort aux technocrates de l’Union Européenne. Ils se sont exprimés contre le creusement des inégalités, de la pauvreté, du chômage intense. Avec plus de 35% des voix et plus de 145 sièges en faveur de Syriza, le peuple grec s’est exprimé pour un assouplissement de la politique européenne.

La rigidité des gouvernants européens par rapport à la dette et à son rythme de remboursement a été sanctionnée par le peuple grec lors de ces élections. Il faut en tenir compte.

Demain La Réunion estime qu’il s’agit là d’un message puissant envoyé de la Grèce par son peuple pour une réorientation et un changement de politique.
Ainsi, fidèle à sa ligne depuis sa création Demain La Réunion demande aux dirigeants français de tenir compte de cette nouvelle donne. Ces résultats donnent de l’espoir.

La victoire de Syriza en Grèce pourrait constituer une étape essentielle dans l’émergence d’une nouvelle politique en Europe (plus sociale, plus humaine et moins austère, non destructrice, adaptée et solidaire), en France et pour les Outremers. Une étape essentielle pour un nouveau modèle de développement pour La Réunion.

Plus que jamais, les propositions de Demain La Réunion sont d’actualité.

Demain La Réunion

Eric FRUTEAU



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Daniel ,Vas et Bois , mon fils le 26/01/2015 19:31
Le jour où Demis ROUSSOS meurt .! J'espère que Richard Antony est en bonne santé !

2.Posté par FRONT NATIONAL 974 le 26/01/2015 21:28
Bande de faux-culs de gauchistes !!!! Qui a toujours voté pour le parti communiste, le P.S. et l'U.M.P. ? Cette Europe n'a-t-elle pas été initiée par vos partis ? Tant que vous mangiez grassement dans la "gamelle" cette Europe était la meilleure des choses pour nous et aujourd'hui que le navire coule et que les électeurs vous retirent le gâteau, soudain vous rejetez votre bébé ? Vous êtes ignobles !
JCOB

3.Posté par bayoune le 29/01/2015 07:38
Qu'on se rappelle du vote des français du 29 mai 2005 - que les partis traditionnels, dont celui d'Eric Fruteau - qui était le pcr ont violé la voix du peuple, mi vé dire lé kominis fransé, dont le pcr se réclame de ces camarades se sont faits complices de la droite, du PS, et se sont assis sur le vote démocratique qui avait dit non à cette europe - Cette dictature qui ne dit pas son nom, ne mérite même pas de majuscule. Eric, il faut le dire, avec ton écharpe de maire, tu n'as jamais dénoncé la situation coloniale imposée par ton parti, en petit bourgeois parvenu, grassement rémunéré, tu restes dans cette logique franSSèz coloniale.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue