sak ifé nout jordu ék nout demin

​RéunionNous pour faire de La Réunion une terre de tourisme


Citoyen
Jeudi 10 Décembre 2015

Didier Robert, tête de liste RéunionNous, présentait ce matin le volet Tourisme du projet régional 2015/2021, revenant sur des éléments de bilan de la stratégie touristique portée depuis 2010. En présence de Fabienne Couapel-Sauret, de Virginie K’Bidi de Pascal Viroleau et de plusieurs acteurs du tourisme Didier Robert a décliné les mesures phares pour la période 2015-2021 pour poursuivre la dynamique engagée en faveur du développement du tourisme.


"parce que le développement de La Réunion, de l'activité, l'emploi passe par le développement du tourisme, ce secteur clef a constitué une priorité du mandat 2010/2015 et constituera naturellement une priorité 2015/2021 avec 3 grandes orientations stratégiques et des mesures spécifiques pour 2015/2021." Une stratégie qui a porté ses fruits car, malgré le contexte de crise économique, La Réunion enregistre en 2015 une fréquentation touristique supérieure à 2011, c'est-à-dire plus que 471 000 touristes et une hausse de + 14% du nombre de réservations déjà pour 2016, » a rappelé Didier Robert

Au cours de ces 5 dernières années, trois volets ont été privilégiés :

1/L'amélioration de l'offre d'hébergement avec la création/ rénovation de plus de 1400 chambres

2/ La diversification des marchés avec des pays comme la Chine, l'Inde, l'Afrique du Sud ; avec les combinés îles Vanille

3/Une meilleure coordination entre les acteurs du tourisme, des structures comme l'IRT et la FRT, les institutions.
Le candidat a précisé qu'"en 5 ans, ce sont plus de 1400 chambres d'hôtels qui ont été créées ou rénovées , 10 hôtels construits, 17 projets d'activités de loisirs soutenus, 47 gîtes accompagnés et améliorés grâce à l'accompagnement régional que nous avons mis en place. »

Dans le programme 2015/2021, deux actions phrases complètent les mesures déjà en vigueur :
 
1/ Un accompagnement particulier des petits hébergements et des activités de loisirs pour développer le tourisme vert dans la 5e micro-région des Hauts;

2/ La création d'un Chèque Promotion pour les établissements de petite taille pour prendre en charge leurs frais visant à mieux faire connaître leur structure et la destination Réunion.

" La création d'une compagnie low cost basée à Pierrefonds participera également à améliorer notre desserte aérienne et à mieux vendre la destination Réunion." a indiqué Didier Robert avant de conclure que "l'objectif évident est bien d'aller tous dans le même sens, que toute la chaîne des professionnels arrive à vendre ensemble notre île sous toutes ses facettes pour réussir le défi de faire de La Réunion une terre de tourisme et d'accueil ."

RéunionNous



      Partager Partager


1.Posté par l''''observateur le 10/12/2015 22:58
Faire de la Réunion une terre de tourisme? C'est pas encore fait depuis cinq ans?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers