sak ifé nout jordu ék nout demin

​Référendum : Droit de réponse à la SCPR suite à la communication de M. Langlois


Politique
Samedi 4 Juin 2016

Dans un article du JIR paru le jeudi 2 juin, M. Langlois laisse entendre que je donne des informations erronées et considère comme « bidon » l’information essentielle que j'ai portée à la connaissance de la population Saint-Leusienne et réunionnaise ; information selon laquelle, avant 2014, la SCPR elle même avait écarté le site de « la ravine du trou » pour un projet de carrière d’extractions de roches, la considérant comme inexploitable au vu de la qualité de la matière extraite et de la proximité avec la route des tamarins eu égard aux tirs de mines trop rapprochés de cet axe.


Je souhaite apporter un démenti en confirmant cette information, prouver le bien fondé de mes dires et peut être rafraîchir la mémoire de la SCPR qui en a besoin sur tant d’autres points.

Voici plusieurs extraits du Schéma Départemental des Carrières (SDC) de 2010 et 2014 réalisé par le BRGM et dans lequel la SCPR  intervenait en qualité « d'expert » sur des tests effectués sur différents sites. Le SDC étant le document de référence et de planification pour la réalisation de carrières:

« 1. Etat des lieux socio-économiques du secteur des granulats à la Réunion / contribution à la révision programmée du SDC rapport final / BRGM octobre 2008 Page 26 : « les 5 autres espaces de ce bassin ouest situés sur les communes de Saint Paul, Trois Bassins et Saint-Leu (…) se trouvent à proximité de la nouvelle route des tamarins et des futures opérations d’abattage à l’explosif risquent d’y devenir problématiques. (… ) au niveau de la ravine du trou, des tirs d’essai sur coulée massive auraient là encore donné des résultats peu satisfaisants en terme d’homogénéité des matériaux (communication SCPR 2007). Page 43 : « En 2006, dans le cadre du chantier de la route des tamarins, des tirs d'essais ont été effectués par la SCPR (groupe Colas) sur une coulée massive de la ravine du trou (espace carrière 13-01) avec pour objectif de produire des granulats pour les enrobés de chaussée. D'après l'opérateur sur 8000m3 de matériaux abattus, 6000m3 se sont avérés inutilisables car trop hétérogènes et de qualité médiocre. Le projet a du être abandonné.
 
2. Schéma départemental des carrières / Rapport final / BRGM Mai 2010 Pages 75-76 : « le pourcentage de stérile généré au scalpage est de 40% rendant un tel projet d’exploitation inenvisageable »

…Pour justifier en 2014, année ou je me déclare candidat aux régionales (comment croire à une coïncidence ?), que les meilleures roches de l'île pour la NRL se trouvent à Saint-Leu (alors qu'au passage deux autres sites étaient prévus pour la Carrière, notamment à Saint-Denis La montagne – cf. Sdc 2010).

La SCPR conclut maintenant qu'il faudrait de "réels experts" pour effectuer un nouveau tir de mines diminuer le taux de perte sur le site de la ravine du trou! La SCPR  n'est donc plus suffisamment « experte » ! Partant de là, et de tout ce qui est évoqué plus haut, quel crédit accordé à cette entreprise, à ces études, à ces experts qui ne le sont plus ? Qu'est ce qui se cache véritablement derrière cette volonté d'implanter une carrière à Saint-Leu ?
Je laisse chacun faire son propre jugement comme je donne à la population, fidèlement à mon attachement à la démocratie, le soin de s’exprimer.

Mais il y a une différence majeure entre ce que je défends, c'est-à-dire  l’intérêt des saint-leusiens et de la population en terme de santé, de carde de vie, de respect de l’environnement, sans rapport avec ce que « vends » la SCPR c'est-à-dire un dossier très lucratif et profitable à leur seul intérêt financier dont le commissaire enquêteur l’an dernier a déjà largement écrit sur les incohérences et le manque de crédibilité fortement préjudiciable à la population !

3. Etude d'incidence – demande de modification du schéma départemental des carrières (SCPR) Page 24 : « un tir de mine nécessite d'être réalisé par un réel expert. Le pourcentage de stérile pourra alors être réduit. Les coulées les plus altérées étant traitées de manière particulière »

Thierry ROBERT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue