sak ifé nout jordu ék nout demin

​Bello mannequin de la politique fabriquée, la dégringolade est programmée


Citoyen
Jeudi 17 Septembre 2015

Il n’est pas nécessaire de posséder beaucoup de diplôme pour s’apercevoir que les électeurs pour beaucoup ne s’intéressent pas à la politique, ils ne votent pas, ou suivent les effets de mode dans leur choix. Bello est un produit fabriqué par le PCR au même titre que Daniel Singany ou firmin Viry . Elle est devenue aujourd’hui une vedette en tirant à elle la couverture, et cela a été d’autant plus facile avec le vieillissement des dirigeants du P.C.R, qui n’arrivent plus à la contrôler.


Conseillère régionale de 1983 à 1989, qui avait entendu parler d’elle à l’époque !!. il est à parier que sa rencontre avec son actuel compagnon  été décisive pour sa sortie du fénoir. Placée Présidente de l’UFR, elle sortait de l’ombre une fois dans l’année pour les discours de l’assemblée générale de celle-ci.

Avec les changement de mentalité, la lutte pour l’égalité homme femme , elle fut placée en 1997 députée de la deuxième circonscription, bien contrôlée par l’appareil du parti.  

Durant ces 18 ans de mandat elle posait les questions Du PCR au gouvernement tous les mercredis et apparaissait ainsi dans notre petite lucarne au journal du soir. En 2008 Ne pouvant plus se présenter  dans la commune de Saint Paul son pré-carré, Popol poussa la fifille.  Préparée par le parti et arnachée comme une vedette elle enleva la commune de justesse par 138 voix de plus que son adversaire.

Fort d’une stratégie qui était gagnante jusqu’à présent, les dirigeants du parti voulu la confronter à une autre de ses  créations le Thierry ROBERT, qui avait tendance à vouloir s’émanciper. Entre- temps , la Huguette avait pris du poil de la bête, le quidam averti pouvait aisément deviner, les conseils du compagnon et ses coups de plume dans les discours  et les analyses. 

Elle refusa net les propositions de son parti et se posa en femme agressée et méprisée par des caciques vieillissants et plus préoccupés à caser leurs enfants que défendre les Réunionnais. 

Le résultat tourna à son avantage, une bonne parti de la droite savourant la perspective d’abattre le vieux lion vota pour elle et elle passa au premier tour avec plus de 67%.

A partir de ce moment, elle ne refreinera plus ses ambitions, le ton se fit moins plaintif et plus donneuse de leçon. Elle ne fit pas moins que les autres, discourera moins à l’assemblée nationale, se sophistiqua de plus en plus et déclara même préférer  l’opéra au maloya.

Bigre !!! la dame regardera de tellement  haut ses administrés et concurrents, qu’elle reçut une volée de bois verts au renouvellement municipal.

Son adversaire et vainqueur n’est pourtant pas une grande lumière, mais il bénéficia du » tout sauf BELLO ».
Aujourd’hui, habillée en superstar par les mêmes journaliste et sondeurs intéressés, elle caracole dans l’écurie de tête. Elle déclare elle-même que son bilan de 18 ans de mandat se confond avec tous les mots d’ordres avancés par le P.C.R ( égalité sociale, parité, suppression de l’index etc…). son projet c’est la reprise des mêmes : tram train, logements maintenant c’est l’égalité réelle avant c’était la fausse etc…

La seule différence c’est qu’elle déclare avec des trémolos dans la voix qu’elle va faire mieux, plus vite, et plus fort comme à Saint Paul.

Alors électrices et électeurs de la Réunion, dans quel système a-t-on vu les gens préférés la copie à l’original.

« Un qui sait »



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par super mario le 18/09/2015 09:29
un pur produit PCR , mais en voyant la photo d'elle jeune, la tête de deux trois la du tourner sérieux à l'époque!!! peut-être po sa que... và savoir

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:37 Saint-Paul : Y-a-t-il un pilote dans l'avion ?

Lundi 24 Juin 2019 - 12:12 Mensonges à la Chambre des Métiers