sak ifé nout jordu ék nout demin

Yolaine Costes : "L'axe de la mobilité a été renforcé en 2011"


Invité(e)
Vendredi 19 Août 2011

La déléguée à la Continuité territoriale, à la mobilité et aux TAAF (Terres australes et antarctiques françaises) a indiqué que la Région Réunion "veut faire évoluer le dispositif pour amener nos jeunes, vers l'excellence en matière de mobilité". Dans les faits, certains aides s'accumulent désormais.


Yolaine Costes : "L'axe de la mobilité a été renforcé en 2011"
"C'est le cas avec la Bourse régionale d'études secondaires (BRES). Les 300 € pour changement d'établissement ou de commune d'habitation, se cumule avec les 2.700 € d'aides aux lycéens qui partent dans un lycée de métropole, ou les 3.600 € de ceux qui ont choisi les autres pays d'Europe ou ailleurs", a expliqué Yolaine Costes.

"La Région conforte ainsi sa volonté de renforcer en 2011, l'axe de mobilité, avec une ouverture vers d'autres pays comme l'Australie ou Maurice, qui offre des perspectives intéressantes d'emplois pour des jeunes techniciens. ou étudiants anglophones notamment".

Pour les étudiants "dont les filières sont saturées ou inexistante à La Réunion", et les stagiaires de la formation professionnelle, le Passeport Mobilité avec une prise en charge ou partielle du billet d'avion, est maintenu. Toutefois, le Passeport mobilité/formation professionnelle présente plus d'avantages.

"Ce passeport comprend :
- Une allocation de mobilité formation destinée au financement des frais pédagogiques ;
- Une allocation complémentaire de mobilité versée mensuellement destinée à compléter les ressources financières du bénéficiaire ;
 - Une allocation d’installation ;
 - Une possible aide financière d’accompagnement vers l’emploi".

"Nous avons également renouvelé le partenariat avec le Québec pour une période quatre ans. Il s'agit notamment des études professionnelles dispensées par les Collèges d'enseignement général et professionnel (CEGEP)". Cet accompagnement de la Région Réunion permet aujourd'hui 390 Réunionnais de poursuivre leurs études au Québec et 246 autres d'y travailler", a précisé Yolaine Costes, déléguée à la Continuité territoriale, à la mobilité et aux TAAF.





      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger