sak ifé nout jordu ék nout demin

Vincent Defaud : "Les "papillons la lampe" sont de sortie !"


Édito
Lundi 23 Juillet 2012

"C'est le marronnier des vacances de l'hiver austral : la mobilisation pour l'affectation des professeurs stagiaires dans l'académie de La Réunion en lieu et place de postes en métropole ! Les syndicats, associations, partis et élus qui sont sur la brèche à ce sujet sont largement de sensibilité de gauche".


Vincent Defaud : "Les "papillons la lampe" sont de sortie !"
"Et pourtant, les Réunionnais n'ont rien entendu de cohérent de leur part sur l'emploi public local pendant les campagnes présidentielles et législatives de 2012. Tout au plus, une agitation stérile digne de nos "papillons la lampe", de ces organisations et personnalités, alors plus dans le dénigrement systématique des candidats de La Réunion En Confiance (Objectif Réunion - UMP).

A l'inverse, dans le cadre de l'élaboration d'un projet pour La Réunion, le président de Région, Didier Robert, a en janvier dernier courageusement abordé la problématique de la régionalisation des embauches dans la fonction publique. Concrètement, un Réunionnais sera préféré pour une embauche locale sur un poste dans le public.

Pour le Président Didier Robert, c'est un nouveau Grand Chantier que la Région entend bien mener à son terme. Il n'est pas possible de continuer à former des jeunes à Bac + 2, + 3 ou +5 pour qu'ils viennent grossir les rangs des chômeurs alors qu'il existe des possibilités concrètes.


Le président de Région avance, en particulier, l'idée de la priorité des emplois dans l’Éducation nationale aux Réunionnais. Pour lui, l'Education doit rester nationale, mais de son point de vue, elle doit également évoluer vers un recrutement local des compétences.

Par ailleurs, n'oublions pas que dans le cadre de ses propositions présidentielles pour l'Outre-Mer, l’UMP s’était prononcée en faveur de l’embauche locale dans le cadre du recrutement de fonctionnaires, notamment de catégorie A. Selon cette formule, la moitié des postes doit être proposés par la commission paritaire locale, l’autre seulement par la commission nationale. L’Union avait également proposé l’ouverture de concours spécifiques sur chaque DOM et avait déclaré vouloir favoriser le retour au pays de fonctionnaires travaillant en métropole.

Voilà donc deux approches politiques : pour les uns les cris et pour les autres des propositions concrètes permettant aux jeunes réunionnais diplômés de vivre et de travailler au épi".

Pole écologique - La Réunion en confiance



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Ami le 23/07/2012 05:53 (depuis mobile)
Tu n'es plus crédible ami depuis ton allégeance au président de région et la réunion en confiance qui n'est plus d'ailleurs en confiance du on se refere aux résultats. Sous toi même et ça ira mieux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit