sak ifé nout jordu ék nout demin

Vanessa Miranville : “Les valeurs écologistes sont des valeurs de gauche"


Invité(e)
Vendredi 21 Janvier 2011

Propulsée sur le devant de la scène lors des Régionales 2010, Vanessa Miranville apporte aujourd'hui sa jeunesse, sa fraîcheur et sa fougue à une vie politique locale aseptisée et vieillissante. Son choix de l'honnêteté et de la franchise contraste avec certains discours sans cesse ressassés. Interview.


Vanessa Miranville : “Les valeurs écologistes sont des valeurs de gauche"
Quelles informations avez-vous retenu de votre court engagement dans la vie politique réunionnaise ?
Que les Réunionnais attendent du changement, du renouveau. Qu'ils sont fatigués des promesses non tenues, dégoûtés de la politique et qu'ils veulent qu'on s'occupe enfin vraiment de leurs problèmes. Tout cela me pousse chaque jour à oeuvrer pour montrer qu'on peut faire de la politique en étant honnête et en pensant aux intérêts des Réunionnais avant tout.

Quelle était votre vision de la politique avant votre engagement à Europe Ecologie/Les Verts ?
Je me suis engagée très jeune, à 18 ans. Avant ça, j'avais la vision que la politique n'était réservée qu'à des personnes ambitieuses, assoiffées de pouvoir et prêtes à tout pour arriver "en haut". Je suis heureuse d'avoir pu me faire connaître en restant moi-même, en suivant ma ligne de conduite sans jamais faillir.
Qu'est-ce qui vous déçoit le plus dans ce que vous avez découvert ?
Qu'en politique, parfois ceux qui vous causent le plus de tort et qui vous salissent le plus, sont des gens de votre propre camp... Ou encore que certains sont prêts à utiliser mon image pour obtenir des choses avec d'autres politiciens, ou pour essayer de redorer leur blason... Mais je suis très vigilante, et très bien entourée par un petit groupe de gens en qui j'ai entièrement confiance. Et j'écoute attentivement leur avis afin de me forger une opinion et de prendre mes décisions.

Qu'est-ce l'écologie peut apporter pour une évolution positive de la vie politique ?
Elle peut assainir la vie politique, car notre éthique est très claire : pas de cumul de mandats, de la transparence et de la compétence, un contrôle des citoyens sur les affaires et les comptes publics... Nous voulons vraiment faire de la politique autrement. Ensuite, parce que l'écologie est une vision humaniste de la société, basée sur la solidarité, le partage, et le respect des hommes et de la nature.

A votre avis, pourquoi l'écologie est plus à gauche qu'à droite ?
La droite telle qu'elle existe actuellement, tend vers l'ultra-libéralisme, l'ultra-capitalisme, sans se soucier de la santé et du bien-être des gens. C'est pour cela que les valeurs écologistes sont des valeurs de gauche, plus axées sur la solidarité. Mais notre credo c'est "aider sans assister". En effet, chaque personne doit être autonome : c'est une condition indispensable pour sa dignité et son bien-être.

Jismi Ramoodoo



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Aimé TECHER le 17/02/2011 04:42
Quelle fraîcheur! Que de belles expressions! Quels beaux choix!
J'ai cru m'entendre quand à 18 ans je quittai mon village natale :Palmiste Rouge , septembre 1961...parce que ...il n'y avait souvent plus rien à manger . Lorsque je suis arrivé en Métropole avant la création du BUMIDOM, entourés des mes amies Réunionnaises et amis Réunionnais , perdues , perdus dans ce PARIS , ville ,pas pour les étrangers, nous aussi nous avions vos belles réflexions, vos beaux mots...nous avions votre fraîcheur...Nous rêvions d'un Monde où la faim se serait plus présente. Un Monde où la femme Réunionnaise , l'homme Réunionnais seraient connue, connu., reconnue, reconnu...Nous avions rêvé d'être accueillie, accueilli par notre Mère Patrie comme tout un chacun, un enfant ...et ...puis on nous a fait comprendre que nous n'étions pas les bienvenues, les bienvenus,pourtant nous étions comme eux: Française, Français...mais à part. Nous avons senti sur nous ces regards qui vous invitent à "partir". Nous avons pour la première fois rencontré sur nos routes le racisme...toujours présent aujourd'hui.
Nous avons comme vous rêvé d'un Monde Meilleur , un Monde moins vache pour les gens de peu, nos compatriotes chômeurs, exclus, pour ces mamans méritantes qui élèvent seules leurs enfants et qui entendent dire vers le 20 de chaque mois" Maman , j'ai faim..."un si peu salaire.. de CDD en CDD...c'est la vie de galère, de misère...aujourd'hui encore.
Et puis ...derrière vos doux mots...il y a votre jeunesse: cette jeunesse pleine d'enthousiame, de générosité, d'allant vers l'autre...Oui , votre honeteté parce que vous pensez aux intérêts Réunionnais...comme nous: un emploi décent, un toît décent, une vie de famille normale, un retour au pays...une dignité Réunionnaise . Cinquante ans après je suis ,tel que j'étais. Comme vous aujourd'hui...sans calcul...je continue de donner cette générosité que j'avais ...gardez la...elle est si belle...elle saura vous être reconnaissante parce que demain...vous serez libre d'esprit , parce que demain vous ne direz pas un merci à ceux qui vous "présentent" tant de cadeaux "pourris"...
Solidarité, partage,respect... Je viens de faire partager aux lectrices et lecteurs du J.I.R une réflexion à la suite du meurtre ignoble de Roselyne. Dans le J.I.R ma réaction à l'article "marche Blanche pour Roselyne". Dans cet article , je définis la Dignité Réunionnaise.
Restée ce que vous êtes. Cela va demander un combat permament contre vous -même...si vous gagnez alors comme dit le poête " tu pourras aimer le Monde entier"

Ensemble aimons le Monde fait de générosité, de solidarité, de respect de l'autre tel qu'il est et non comme on souhaite qu'il soit.Un Monde où elle, lui,toi, moi...nous nous saluerons et irons boire un petit café et après nous irons dire un petit bonjour à la grand'mère, celle qui vit seule...

Soyez assurée, Chère Jeunesse, de mon dévouement Réunionnais.

"Aimé le marieur de fleurs ". Le titre d'un documentaire sur mon jardin. FR3 "côté jardin."

Je préside depuis 1989 l'association A.O.M. qui défend les Réunionnaises, Les Réunionnais chômeurs, exclus, sdf, en situation difficile..les petites gens, les gens de peu... dans l'ouest Parisien... je me sens bien avec eux.

Nous pouvons dialoguer :aimetecher974@gmail.com

Aimé TECHER


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger