sak ifé nout jordu ék nout demin

Union des centres : Stéphane Fouassin "salue l'engagement de Michel Lagourgue"


Dans la presse
Jeudi 12 Janvier 2012


Union des centres : Stéphane Fouassin "salue l'engagement de Michel Lagourgue"
Le président du Nouveau centre a réagi à l'article : Michel Lagourgue (Modem) : "L'Union des centres doit être en harmonie avec la majorité centrale proposée par François Bayrou" Lire ici.

"L'union des centres de la Réunion ne se décrète pas unilatéralement,  c'est un travail commun autour d'un projet centriste Réunionnais sans aucun reniement de nos partis centristes d'Origine.

Pour faire un Grand Centre il faut déjà que certains aient de la considération pour leurs homologues. Michel je salue ton engagement, je salue ta frilosité sur ce qui se passes actuellement et je suis prêt comme tout centriste à réfléchir au préalable avant tout effet d'annonce pour faire avancer le Centrisme".

Stéphane Fouassin



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Personne le 12/01/2012 08:18
Personne fait de l'humour ce matin, il en faut un peu pour conjurer la morosité ambiante...
Ne prenez pas ma remarque au premier degré M. Fouassin... Faut bien savoir rigoler un peu...
Personne a envie d'être un peu léger aujourd'hui...

M. Fouassin dit:
"...et je suis prêt comme tout centriste à réfléchir au préalable avant tout effet d'annonce pour faire avancer le Centrisme".

Personne réplique:
Si le "Centrisme" avance, alors il quittera sa place, à savoir le centre, ...
Si le "Centrisme" avance, ce sera pour aller où ? En périphérie ? Attention à la tangente ?
Si le "Centrisme" avance, qui prendra alors sa place au centre historique ?
Si le "Centrisme" avance, avec qui avancera t-il ?

Avec beaucoup de franchise Personne vous dit courage Docteur, ne lâchez rien... Cette fichue politique doit se pratiquer autrement vous avez raison...
Personne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?