sak ifé nout jordu ék nout demin

Un constat d’echec pour La Réunion


Dans la presse
Lundi 2 Septembre 2013

L’état de La Réunion n’est pas la conséquence d’une fatalité ni d’une malédiction, mais d’une absence de vision globale cohérente et orientée vers le bien commun, dans la dignité, la responsabilité, la vérité et la justice et surtout intégrant l’homme dans toutes ses dimensions : matérielle, mais aussi psychologique et spirituelle.


Un constat d’echec pour La Réunion
 Les prophètes de l’explosion sociale, auto proclamés visionnaires, se sont révélés être  des  gestionnaires à la petite semaine en 30 ans de pouvoir. Les plans de développement basés essentiellement sur la dimension matérielle de la société et de l’homme promettant le bonheur avant chaque élection donnent toujours plus de chômage, de pauvreté et d’injustice.  
 
 L’Outre-mer français, a connu au cours de la décennie qui a précédé la crise de 2008 une croissance économique remarquable portée par le secteur marchand. Pour autant, la croissance économique observée n’a permis de réduire ni les inégalités ni les taux de pauvreté.
 

à suivre…

Paul JUNOT



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 10 Septembre 2013 - 10:05 Deleuze : La honte d'être un homme…