sak ifé nout jordu ék nout demin

UN MEDIA PEUT– IL TOUT SE PERMETTRE ?


Politique
Lundi 26 Octobre 2015

L’interview sévèrement à charge contre Samuel Mouen va-t-il mettre Le P.S.R hors jeu ?
En effet, la violente charge de Yolande Callichiama contre Samuel Mouen met la liste « Pour Une Réunion Sociale et Solidaire » en très grande difficulté.


UNE INTERVIEW A CHARGE CONTRE SAMUEL MOUEN SUR ANTENNE REUNION

Le leader charismatique  du Mouvement Citoyen Populaire était jeudi dernier, (22 octobre) l’invité du journal télévisé de 19h00 sur antenne réunion.

Il a subi un violent réquisitoire à charge de Yolande Callichiama, présentatrice vedette de la dite chaine, l’accusant notamment, d’avoir menti  Aux Réunionnais en omettant de leur dire qu’il était inéligible ?

Si Yolande Callichiama avait voulu mettre Le P.S.R hors jeu pour ces élections régionales, elle ne se serait pas prise autrement tellement l’attaque était violente et totalement à charge.

Le Mouvement de La Jeunesse Portoise dénonce cette pratique du journalisme outrancière, qui n’honore  ni Yolande Callichiama, ni Antenne Réunion, et encore moins, la profession et les journalistes, s’indigne Le Mouvement Portois.

LES JOURNALISTES PEUVENT – ILS  TOUT SE PERMETTRE ?

 

Que penser cette interview à charge contre Samuel Mouen en considérant que la présentatrice en cause exerce une activité de type journalistique sur Antenne Réunion ?

Un média peu-il tout se permettre ?

Nous demandons à comprendre !


Le Mouvement De La Jeunesse Portoise



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 27/10/2015 06:27
"Il a subi un violent réquisitoire à charge de Yolande Callichiama, présentatrice vedette de la dite chaine, l’accusant notamment, d’avoir menti Aux Réunionnais en omettant de leur dire qu’il était inéligible ?" - Kèl rékisisiyon à partir du moment que la journaliste dit la vérité. D'ailleurs notre personnage a l'habitude de mentir. Qu'on se rappelle de sa fabuleuse "grève de la faim" devant la préfecture en juillet 2013, alors qu'il s'est mis en ramadan, kan toulemoune té i sava dormi, lo bononm se pourvoyait la nuit. Sinon comment expliquer cette résistance à toute épreuve à la fin de sa pseudo grève de la faim, avec un discours de 45 minutes. J'ai vu et assister des grévistes de la faim des exilés de l'ordonnance de M. Debré, après le 5ème jour, les grévistes étaient à bout. Ils ont dû être hospitalisés à la fin. Le Samuel Mouen a été hospitalisé au Bellepierre. On pouvait le croire qu'il était à l'hôpital du même nom, mais pas du tout, ce "leader" de la cause des pauvres était allé se gaver et se reposer dans l'hôtel le Bellepierre. L’un des confortable de St Denis. C'est vrai que l'artiste a couillonné pas mal de monde, dans les politiques, y compris le vieux Vergès qui se serait arrêté le samedi lors de son retour de Paris.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue