sak ifé nout jordu ék nout demin

Thierry ROBERT : "2017 inquiète beaucoup les planteurs de cannes à La Réunion"


Politique
Jeudi 17 Mars 2016

Thierry Robert, Député de La Réuniona interrogé Stéphane Le Foll, Ministre de l’agriculture, quant à l'engagement de l’État à soutenir la filière canne-sucre.
D'abord concernant l'aide financière promise par le président de la République lors de sa visite en août 2014 et ensuite quant à la position du gouvernement sur la protection de la production locale dans les accords de libre-échange à venir entre l'UE et des pays tiers.


La question de Thierry ROBERT, Député à l'Assemblée Nationale, il s’adresse au ministre de l’Agriculture.

"Monsieur le ministre, 
La fin des quotas sucriers en 2017 inquiète beaucoup les planteurs. Lors de sa visite à La Réunion, le président de la République avait annoncé une aide de 38 millions d’euros supplémentaire à la filière canne-sucre dont la survie est en jeu. Il semblerait que la demande d’autorisation de cette aide ait été transmise tout récemment à la Commission européenne selon un article de presse paru ce matin. 

Une seconde inconnue pèse sur la filière dans le cadre des accords de libre-échange à venir entre l’Union et des pays tiers sur les garanties qui seront apportées à la production locale, levier de développement incontournable d’un secteur qui pèse 18 000 emplois dans notre département. 

Récemment, grâce au travail conjoint  du gouvernement et du député européen Younous Omarjee, la quote-part des sucres spéciaux autorisés à entrer sur le marché commun dans le cadre de l’accord UE-Vietnam a été abaissée in extremis à 400 tonnes.    

Afin de protéger la production réunionnaise, qui est une production communautaire, et d’éviter le pire pour ses planteurs, la France aura le devoir d’intervenir au Conseil afin d’exclure ces sucres spéciaux des accords de libre-échange à venir avec des pays tiers producteurs de sucre. Cette exclusion doit être systématique dans ce type d’accord sur la base de l’article 349 du TFUE. L’application stricte de cet article ne devrait d’ailleurs pas poser question. 

J’en viens donc à ma double interrogation. 

Me confirmez-vous que la demande d’autorisation a bien été déposée par la France et pouvez-vous en préciser les modalités, notamment la durée ? 

D’autre part, le gouvernement s'engage-t-il à faire respecter l’article 349 du TFUE en généralisant l’exclusion des sucres spéciaux issus des pays tiers dans les prochains accords de libre-échange, cette décision dépendant du mandat que le Conseil donne à la Commission ? 

Je vous remercie."

Thierry ROBERT
Député de La Réunion – Maire de Saint-Leu
Assemblée nationale





      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue