sak ifé nout jordu ék nout demin

TAK a voulu conduire la CASUD au suicide collectif selon Jean-Jacques VLODY


Politique
Mardi 21 Avril 2015

JEAN JACQUES VLODY dénonce la présentation d’un budget insincère pour augmenter les impôts de 36%.


​CRISE A LA CA-SUD : SCANDALE ET INDIGNATION

TAK a voulu conduire la CASUD au suicide collectif selon Jean-Jacques VLODY
Le président d’une collectivité a l’obligation de présenter un budget en équilibre. Lors de la séance du 20 avril,  André Thien-Ah-Koon a présenté  volontairement un budget en déficit de 6 millions d’euro, en rejetant  la responsabilité sur le président de région et l’Etat. Cela aurait conduit à une mise sous tutelle de la ca-sud et une augmentation des  impôts de 36%. Pour JEAN JACQUES VLODY  le président a voulu conduire la ca-sud au suicide collectif.

Le député de la 3eme circonscription est scandalisé par les révélations faites par le personnel de la ca-sud. Il salue le courage et l’intégrité du personnel qui a révélé aux élus qu’on leur avait demandé de présenter un budget insincère. Face à ces déclarations le président  a interdit au journaliste de filmer la séance du conseil communautaire qui est pourtant une séance publique. Il dénonce une fois de plus les pressions qui sont exercées sur le personnel à qui on a demandé de dissimuler des informations aux élus.

Il condamne fermement ces comportements et agissements scandaleux qui sont indignes d’un élu de la République.

Le président étant mis en minorité a quitté la séance avec les élus de sa majorité municipale du Tampon et de l’Entre-Deux. 
En toute responsabilité les conseillers communautaires présents ont constitué une majorité pour présenter en séance  un nouveau budget, qui a été voté en équilibre et sans augmentation d’impôts.

Pour JEAN JACQUES VLODY le président de la ca-sud  doit tirer les conclusions et les conséquences d’une telle situation. 

Député de La Réunion.
Conseiller communautaire.

Jean jacques Vlody



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Gérard Jeanneau le 21/04/2015 17:55

La tactique de TAK fait toc, lit-on, dans le JIR, à propos de la CaSud. Finalement la petite communauté de communes du sud reste le joujou de P. Lebreton. On se souvient : Lebreton et ses dalons sont allés mettre leur nez dans les fosses septiques en métropole car on veut faire une station d'épuration aux normes européennes à Saint-Joseph.

Beaux voyages au compte de la CaSud. On a dénoncé cette gabegie, ce casse-social à la CaSud ! Lebreton s'est fâché tout rose et il a tambouriné qu'il allait porter plainte auprès du tribunal. On attend toujours la convocation. Je ne vois rien venir. Je suis au désespoir : retenez-moi sinon je fais un malheur !

Si chaque maire organise ainsi sa petite festivité, on ne peut pas mieux faire danser l'anse du panier de la ménagère. Le problème est du ressort du conseil général. Et c'est donc à lui d'envoyer une délégation pour l'étude du problème au pays des Gaulois. Une toute petite délégation de gens compétents en la matière. Et puis pourquoi, finalement, courir chez les Gaulois quand on sait qu'une visio-conférence peut instruire de la même façon tout en sirotant chez soi une tasse de café et qu'on peut aussi consulter des sites bien documentés sur internet ? J'ai signalé tout cela au grand organisateur, P. Lebreton, le Don Quichotte péi, histoire d'éviter une récidive de sa part. Pas de réponse, pas de trace non plus de récidive ! Pas de procureur pour sonner les oreilles (du reste, mais de qui ?)

Que de voyages (d'études) ne fait-on pas ici et là hors de l'île ! On a toujours une envie pressante de batte carré aux frais du contribuable. TAK devrait se pencher de près sur ces voyages à l'autre bout du monde et nous dévoiler les sommes malicieusement dépensées.

Et dire qu'on est socialiste et qu'on aime soulager le peuple qui souffre ! Mais, sur ce point, personnellement, je reste sceptique !

2.Posté par KTA-Strophe le 22/04/2015 06:33
Quoiqu'il en soit, c'est la honte pour Valy, une fois de plus, la honte pour les élus de l'Entre-Deux qui ont suivi Tak dans cette affaire.
Peuple de l'Entre-Deux réveille-toi, après les factures de Sudeau, l'affaire du Foyer de Terre Rouge, l'annulation des élections, voilà que ces élus sont de nouveau la risée de la Réunion. Quand on se laisse memer par le bout du nez par TAk voilà ce qui arrive. Ces petites magouilles ne sont pas faites pour aider les administrés, mais seulement pour profiter à quelques uns.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue