sak ifé nout jordu ék nout demin

Sali pa nout kartyé


Dans la presse
Vendredi 9 Décembre 2011

Depuis 2009, avec le programme de rénovation urbaine les quartiers de la ZUS font peau neuve. Les écoles, les complexes sportifs sont rénovés, les voies de circulation resurfaçées... De nouveaux équipements sortent de terre répondant ainsi à la volonté du Maire et de son équipe municipale d’améliorer le cadre de vie des Saint-Andréens et ainsi favoriser leur épanouissement.


Sali pa nout kartyé
Compte tenu de l’envergure des chantiers du projet de rénovation urbaine, il est important pour la municipalité que la population soit correctement informée. Ainsi des lettres et des plaquettes d’information ont été distribuées dans les quartiers concernés.

Pour impliquer les plus petits, un concours dessin avait eu lieu durant l’année scolaire 2010-2011 avec pour thème « Ma ville demain ». Les élèves accompagnés de leurs professeurs avaient imaginé la ville idéale.

Cette année une deuxième édition du concours a été organisée avec pour ambition d’associer les enfants dans une démarche globale de sensibilisation au respect de notre environnement. Il a été ainsi proposé aux classes participantes de travailler dans  la continuité de l'opération "Sali pa nout ville", campagne de propreté lancée par le Maire et son équipe en mai 2010.

L’objectif était de faire participer les enfants, grâce à leur esprit créatif, aux actions de sensibilisation pour la préservation de leur nouvel espace de vie.

Sensibiliser les élèves sur l'évolution de leur quartier en faisant travailler leur imagination et leur curiosité.

Réflexion sur les problématiques de propreté au sein des quartiers de la ZUS, à travers le concours de dessin.

Le concours s'est déroulé du 18 au 25 novembre et concernait les élèves des écoles de Ravine Creuse, Raphaël Vidot, La Cressonnière, Raymond Allard et Jean Albany.

Les enfants avaient pour mission de créer une affiche pour leur quartier avec pour accroche "Sali pa nout kartyé".
Avec l'aide de leur professeur et du kit d'arts plastiques offert par la mairie, ils avaient jusqu'au 25 novembre pour rendre leur création qui a ensuite été soumise aux notes du jury le 1er décembre.

Les finalistes ont été invités le 07 décembre 2011 à la maison Valliamé pour la remise des prix.

 Nouveauté cette année, ce n'est pas une école récompensée mais 3...puisque les 3 écoles qui  auront obtenu les meilleures notes repartiront avec une dotation sous forme de lot correspondant aux besoins de l'école.

Une exposition itinérante des 25 œuvres finalistes sera aussi ouverte dans les écoles participantes et dans les Maisons de Quartier dès le début des vacances d'été et ce jusqu'à la fin de l'année scolaire.

Sali pa nout kartyé

Compte-rendu



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par MCB le 09/12/2011 06:14
Un exemple pour la cité portuaire, qui se dégrade de plus en plus aux abords des collèges et lycées.
Les week-end (principalement), le magnifique parcours de santé se transforme en parcours la saleté. Timbales en plastique, papiers, cartons de pizza, bouteilles vides ... se baladent au gré du vent, narguant sans vergogne les poubelles. Ne vous avisez surtout pas à émettre la moindre petite remarque aux artistes en herbe semant leurs oeuvres d'art, vous serez stoppé net dans votre élan de protection de la nature, par une gentil causement: "Na de moune pou ramasse la saleté lundi". Fin de citation!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?