sak ifé nout jordu ék nout demin

Sainte-Suzanne : déplacements de personnels = casse de l'éducation


Politiblog
Mardi 10 Avril 2012

Suite au changement de l'équipe municipale, les sanctions pleuvent sur le personnel communal.

Madame PAYET Marie Eve nous raconte son calvaire.


C'est une tatie comme l'appelle affectueusement les enfants de l'école de la Marine. Elle y est surveillante depuis 6 ans. 

Pendant la pause méridienne, de 11H30 à 14H,  c'est elle qui encadre, anime les jeux des enfants de cette école. Elle a fait l'effort de se former en décrochant un BAFA.

Tout se passe à merveille, l'équipe pédagogique reconnait l'efficacité de son action. 

Les parents sont contents du climat serein qui règne pendant cette pause pédagogique. 

Dans le journal municipal Vanille (janvier 2008) à la rubrique éducative,  le travail de Marie Eve est valorisé, "Avec son regard d'acier et ses mains de velours" elle encadre des projets pédagogiques qui responsabilisent les enfants.


Le 16 mars elle subit un premier déplacement vers de nouvelles fonctions à la cuisine de l'école les Bambous.

Le 6 avril elle est affectée à l'école Antoine Bertin à la restauration scolaire.

Madame PAYET Marie Eve qui n'a rien demandé, vit ces mutations comme une série de sanction, pourtant elle n'a commis aucune faute dans son travail.

Aurait-elle choisi le mauvais camp pendant les élections ?

Ou alors l'éducation des enfants n'est pas une priorité pour Monsieur le Maire de Sainte-Suzanne ?
 





Je m'associe avec toutes les personnes intelligentes qui manifestent leur incompréhension face à cette injustice municipale qui a des répercussions graves sur la vie de l'école et l'avenir de nos enfants.

Il faut que définitivement cesse ce genre de bétises qui ne grandit personne.
Encore un crime contre l'humain !


 




J'invite tous ceux qui se retrouvent dans ce combat contre les injustices à nous rassembler : saintesuzanne2014.net

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Yvon le 10/04/2012 18:35
Le harcèlement moral est puni par la loi, on est en France et cette personne doit porter plainte au procureur de la république immédiatement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Mars 2020 - 10:16 « La fin d’un cycle et de modèle ».