sak ifé nout jordu ék nout demin

Saint Louis et la Grèce se mordent les doigts : trop tard ou « bon même » ?


Citoyen
Lundi 3 Août 2015

Il y a dans la vie des principes intangibles. Il en est ainsi du principe de réalité. Il est aussi des peuples qui refusent d’admettre que 2 et 2 font 4.



Ces peuples croisent toujours sur leur chemin des démagogues qui leur promettent la lune, qui affirment que 2 et 2 peuvent faire 5 et parfois même 7.

Les Saint Louisiens et les Grecs depuis 20 ans ont voté pour ceux qui leur promettaient que finalement avec de la bonne volonté 2 et 2 finiraient par faire un total de 8.

Les Saint Louisiens et les Grecs depuis 20 ans ont voté contre ceux qui voulaient gérer la ville, le pays avec humilité et réalisme.

Vous m’avez bien compris, je ne suis pas de ceux qui plaignent les cigales Saint Louisiennes et Grècques. Ils ne sont pas des victimes, ils payent leurs propres égarements.

Pour ne rien vous cacher, je ne plaindrais pas non plus les Saint Paulois quand l’heure sera venue de passer à la caisse.

L’Histoire est tragique et la vie n’est pas une partie de rigolade.

Quand on crache en l’air… Cela vous retombe dessus !

Contribuable économe et électeur responsable

René



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 30 Août 2020 - 08:31 Lucie PAULA BAWEDIN