sak ifé nout jordu ék nout demin

Roland Robert : "Je serai sur la liste, mais je ne serai peut-être pas tête de liste"


Invité(e)
Mercredi 31 Octobre 2012

Le maire présente "un bilan positif de ses 41 ans de mandat à La Possession". Même s'il ne sera pas en tête de la liste communiste en mars 2014, Roland Robert a l'ambition de garder cette ville de l'Ouest dans le giron du PCR. "Nous avons construit La Possession. La population en est les premiers témoin et bénéficiaire. Elle continue à nous faire confiance. Nous avons respecté notre contrat, elle nous affirme qu'elle respectera le sien".


Roland Robert : "Je serai sur la liste, mais je ne serai peut-être pas tête de liste"
"L'opposition n'est pas assez structurée et crédible pour réussir l'alternance politique". Roland Robert porte un regard "réaliste et lucide" sur le camp d'en face. "Au conseil municipal, les opposants de Droite sont divisés et à peine audibles. S'il est vrai qu'à l'époque de François Mas, représentant 33 %, il y a eu une vraie opposition parfois dure, ce n'est plus le cas depuis son départ. Que pèse l'opposition aujourd'hui. Pas grand-chose". Ça c'est pour la Droite. Circulez, il y a rien à voir !

A Gauche, c'est plus compliqué. Il y a eu Jean-Claude Tréport en disgrâce "à cause du DGS, Doris Carassou". Le conflit avec Roland Robert est en passe d'être réglé. "J'ai mangé avec lui la semaine. C'est un ami de longue date. Nous voulons tous les deux le bien-être des Possessionnais". Une exception tout de même pour "l'ami de longue date" : le DGS, Doris Carassou. Ce n'est pas son ami, et il ne lui veut pas du bien. Alors pas du tout.

Il y a aussi Sylviane Rivière. La femme de Gilbert "l'un des plus riches à La Possession et qui a une vraie dimension. Ce n'est pas le cas de Sylviane. Et si j'en crois la presse, elle pourrait avoir des ennuis". A cette pensée, Roland Robert essuie discrètement une petite larme pour son ex-première adjointe passée dans le camp de Huguette Bello, un peu avant les Législatives. "Le score de la parlementaire à La Possession résulte d'un mouvement de sympathie. Parmi ceux qui ont voté pour elle, beaucoup nous ont dit qu'ils nous seront fidèles aux Municipales de 2014".

Roland Robert croit à la fidélité des Possessionnais. "C'est avec eux que nous sommes passés de 6.000 habitants en 1971 à 32.000 à aujourd'hui. C'est ensemble que nous avons fait grandir notre ville. Nous avons tissé en même temps, et tout au long de ses 41 ans, des liens forts, honnêtes et sincères. Nous allons poursuivre cette collaboration". Peut-être pas avec Roland Robert comme maire de La Possession. "Je serai sur la liste, mais je ne serai peut-être pas tête de liste. Nous étudions le contexte pour voir qui sera le plus à même à conduire avec succès notre liste communiste aux Municipales 2014".




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par et jysmi le 02/11/2012 21:27
ce message est adréssé à jysmi ramoudou.

Si tu arrive a avoir des infos la dessus tu feras alors un scoop:

demande à roland robert pourquoi il ne divulgue pas le resultats des audits des associations.
depuis un an on demande on on ne voit rien.
le 20 octobre il devait faire une réunion pour dire la vérité sur ce dossier et bien rien.

pourquoi d'aprés toi.

allez jysmi fait ton travail de vrai journaliste d'investigation.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger