inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

René-Paul Victoria déjà en campagne, Didier Robert en patron de la Droite

Mardi 13 Décembre 2011

René-Paul Victoria, en recevant Nathalie Kosciuko-Morizet, ministre de l'Ecologie, à sa permanence parlementaire hier soir, a montré qu'il était déjà en campagne pour les Présidentielles et les Législatives. Didier Robert, lors de ses "deux mots", a confirmé que l'union sera l'objectif de la Droite à La Réunion, pour les prochaines échéances électorales.



René-Paul Victoria déjà en campagne, Didier Robert en patron de la Droite
Le député sortant de Saint-Denis a salué les "amis présents venus de toute l'île" au début de son allocution, histoire de montrer à la ministre de l'Ecologie, que la Droite est unie. René-Paul Victoria a placé La Réunion et le travail parlementaire qu'il a menés dans un contexte politique et institutionnel. L'ex-patron de l'UMP local a ensuite dit sa volonté de poursuivre sa tâche "aux côtés de ses proches et militants".

"C'est à René-Paul Victoria de définir ses objectifs, nous le suivrons", a dit Didier Robert, président de la Région Réunion. Le patron de La Réunion en confiance a développé les contours de son action devant une ministre très attentive. "Nous travaillons à la refondation d'une Droite républicaine. Et pour une économie dynamique que n'exclut en rien une générosité républicaine".

"L'essentiel est de ne pas changer de cap pour des raisons futiles ou politiciennes. Je le répète, je suis pour un renouvellement de la classe politique. Il faut accepter qu'il y ait des jeunes qui viennent prendre part à la construction du projet de société. Le travail d'humilité doit aussi servir à cela. Nous devons faire mieux qu'en 2007. La volonté et la nécessité d'avoir un candidat de l'union par circonscription, vont bien sûr en ce sens", a expliqué Didier Robert lors du "demi-mot" qui lui restait.





Les commentaires

1.Posté par Adhérent UMP présent hier soir. le 13/12/2011 20:05
Cher Jismy,

Je ne suis pas du tout d'accord avec votre analyse, Didier Robert n'est pas le leader de la droite, il est à mon sens celui de la Réunion en confiance, celui de la Région, mais pas de la droite, sauf à accepter que les élus de la droite locale ont tous accepté le fait d'être inféodé au président de région qu'il est. En tout cas, en ce qui concerne R.P. Victoria, je ne pense pas qu'il est dans cette logique, lui qui a lui-même déjà assumé les fonctions de président UMP Réunion, le premier d'ailleurs, époque où l'UMP fonctionnait bien mieux localement, même avec une fédération moins moderne, moins grande, mais beaucoup plus dynamique avec son tandem Jean-Luc Poudroux comme secrétaire départemental, un élu qui lui aussi était proche des militants, pour peu qu'il ait eu à assumer d'importantes fonctions locales.

Pour revenir au petit Robert de la Pyramide, il n'est vraiment donc pas le leader de la droite, et je le redis sauf si on accepte comme bon nombre d'élus actuels d'être inféodés à celui-ci, et j'en veux pour preuve son changement de position à l'endroit du député Victoria. En effet, très récemment, nous avons pu lire dans les médias, que le président de Région disait que la seule circonscription où la décision d'investiture était arrêté était celle de Stéphane Fouassin, bien entendu, l'investiture de la Réunion en confiance, mais en ce qui me concerne, je m'en tamponne les coquillards, ce qui m'intéresse est de savoir celui ou celle qui sera investi par l'UMP, le seul parti dont la décision d'investiture compte.

Dans le même interview, il disait sournoisement que, dans la première circonscription, rien n'était arrêté, pour la Réunion en Confiance, et que la règle du sortant n'était pas obligatoire, et de ce fait, il s'en prenait, directement, au député René-Paul Victoria.

Quelle ne fût pas ma surprise de constater son changement brutal de comportement hier soir ? Le leader de Le Réunion en confiance a compris que le député Victoria gardait la confiance de Paris, et ce n'est pas un hasard, monsieur le journaliste, si la ministre ait préférée un déplacement politique à la permanence parlementaire qu'en lieu et place du siège de Vauban.

J'espère que mon message sera lu attentivement, et que nous pourrions créer un débat, y compris avec toi cher Jismy (je te tutoie, on se connait ^^)

Que penses tu de mon analyse ?

NDLR : Réponse de Jismy Ramoudou

L'analyse s'appuie sur certains positionnements au sein de la Droite. La candidature du sortant René-Paul Victoria pour les Législatives 2012, ne fait pas l'unanimité au sein du camp de Didier Robert, La Réunion en confiance. Si l'on tient compte d'une démarche personnelle pour obtenir de l'investiture UMP à la place de René-Paul Victoria, et le fait que certains de La Réunion en confiance souhaite la candidature de Didier Robert, ces éléments justifient ton analyse.

Toutefois, va se poser un problème non pas au sein de la Droite ou de La Réunion, mais au sein de l'UMP. Cette identité politique est "reniée" aujourd'hui par la plupart des élus de ton camp politique. A l'exception de René-Paul Victoria et Michel Fontaine, éternel gaulliste. Que pèse encore l'UMP à La Réunion ? Qui sont ses représentants ? Faut-il (re)construire la Droite autour de l'UMP ou de La Réunion en confiance ?

A lire entre tes lignes, l'essentiel ce n'est pas que la Droite n'a pas vraiment de leader, ce que tu veux lancer c'est une refondation de la Droite : structurée, hierarchisée, décisionnaire et avec un fonctionnement clair...

Dis-moi, pourquoi ce serait à moi de poser ce débat ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires