sak ifé nout jordu ék nout demin

Question à Virapoullé : "Avec qui composer pour former une majorité de Droite au Conseil général ?"


Édito
Lundi 20 Juin 2011

Ils en avaient des choses à dire, hier, les proches de Michel Fontaine. Mais au delà de cette question pour embêter son destinataire, il y a une information à retenir : il y aura sans doute une recomposition de la majorité du Conseil général, soit après les Présidentielles, soit après les Législatives de 2012.


Question à Virapoullé : "Avec qui composer pour former une majorité de Droite au Conseil général ?"
Avant de développer, allons d'abord au bout de l'interrogation de nos interlocuteurs toujours ironiques : "Combien de conseillers généraux pèsent Jean-Paul Virapoullé, et quelle part va-t-il prendre lors de cette recomposition". Sur le plan mathématique, Michel Fontaine a un large avantage. Le passionné de foot et de la Saint-Pierroise mène 15-1 face à Jean-Paul Virapoullé.

Et maintenant pour en revenir à la question : "Avec qui composer pour former une majorité de Droite au Conseil général ?". Plusieurs hypothèses sont permises. Une première certitude tout de même le PS et le PCR, ne pourront plus travailler ensemble. Deuxième certitude, certains centristes préfèreront travailler avec les communistes plutôt qu'avec les socialistes.

Malgré toute la détermination de Nassimah Dindar à maintenir l'équilibre des forces de sa majorité, certaines décisions commencent à créer des tensions entre communistes et socialistes. "Ça peut aller au clash". La présidente du Département qui veille que chaque composante de sa majorité, soit représentée à chaque conférence de presse, y mettra sans doute bon ordre. Mais jusqu'à quand ?

Car ce que la pré-campagne électorale des Sénatoriales a commencé, la rupture entre le PCR et le PS en dehors du Conseil général, la conclusion aura sûrement lieu lors des Législatives de 2012.  Mais quelle en sera l'équation ? Il y a encore trop d'inconnues pour l'heure, pour vous donner la solution de cette équation. Là, ce n'est pas mathématique. C'est avant tout politique.

Jismy Ramoudou



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit