sak ifé nout jordu ék nout demin

QUE SONT DEVENUES LES PROMESSES DE M. DIDIER ROBERT DE 2010 ?


Politique
Lundi 20 Octobre 2014

Quand les paroles s’envolent le programme reste ! Mais qui s’en souviennent encore des promesses du candidat Didier Robert lors de sa campagne de 2010, en anesthésiant toute une population avec :


« c’est dans cette Réunion de 2010, terre d’ingéniosité, de créativité, d’initiatives et de talents que nous nous projetons, loin des paradoxes, loin des déchirements et du constat douloureux d’une société qui a tendance à exclure les plus faibles et les plus fragiles (…) j’ai cette volonté de rassembler tous ceux qui veulent changer la politique, changer leur quotidien, changer cette société pour faire plus juste, pour faire mieux, sans oublier d’où l’on vient, sans oublier qui l’on est (…)l’union des réunionnais pour une nouvelle politique… ».

Une vraie antinomie après l’événement qui s’est produit le 16 octobre, avec une phrase de votre discours qui en dit long de votre égocentrisme «je n’ai pas de leçon à recevoir du gouvernement »! Tout en exigeant de ce même gouvernement du pognon encore du pognon pour la nouvelle route du littoral, pour la continuité territoriale ....etc, oubliant même qu’il a promis un billet aller/retour Réunion Paris pour un tarif de moins de 500 euros, ouvert aux Réunionnais mais financer à part égale aux côtés de l’Etat (écrit noir sur bleu de votre programme). A vrai dire, on est bien loin d’un billet à 500 euros !!! Dans votre plan de déplacement Régional était prévu, 2000 bus « Eco » en voie réservée sur l’ensemble des 24 communes pour couvrir dit-il toutes les villes, les quartiers, les écarts avec 650 millions euros d’investissement sur 3 ans dès 2010 avec 4 000 créations d’emplois directs.

Aussi, une prime de 1000 euros proposées à chaque Réunionnais qui acquiert un véhicule hybride ou électrique. Le développement des pistes cyclables sur toute l’Île. Lutte contre l’illettrisme création de 24« cases à lire ». Le tourisme, une priorité régionale 600 000 tourismes d’ici 2015, avec 20 000 emplois nouveaux. 3 milliards consacrés à la commande publique de 2010 à 2014, il a parlé aussi d’un aménagement d’une grande zone d’activités à Cambaie, un hippodrome Régional, un fond régional de 300 millions d’euros pour les 24 communes en 2010 pour la réalisation des équipements sportifs, salles d’animations, salles de spectacles… etc , la Réunion terre d’excellence pour une nouvelle « Sillicon Valley » avec la création de pépinières d’entreprises, on peut rajouter l’éducation, les filières d’apprentissage….etc.

Mais aujourd’hui, s’il y a une chose à retenir, vous avez réussi à tromper une fois de plus, comme les autres d’ailleurs, cette population en créant que des pépinières entières de chômeurs pour notre Île, voilà votre début de bilan qui s’annonce Monsieur le Président. Mais c’est comme la pensée de Jean DUTOURD : « Faire parler un homme politique sur ses projets et son programme, c’est comme demander à un garçon de restaurent si le menu est bon ». Vous me direz sûrement que votre bilan est bon !

Jean Claude Comorassamy



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue