sak ifé nout jordu ék nout demin

Peut-on tout promettre et tout pardonner pour accéder au pouvoir ?


Politique
Jeudi 29 Octobre 2015

Il y a encore quelques mois, Huguette Bello se drapait dans ses châles et sortait ses griffes dès qu’un journaliste, un électeur lui parlait du PCR ou de Joseph Sinimalé. L’argument principal était « ce sont des repris de justice, des malhonnêtes ». Sous- entendu elle ne travaille et ne fréquente pas ce genre de personnage ayant eu maille à partir avec la justice. Belle leçon d’intransigeance et de refus de main tendue à ceux qui ont payé leurs dettes à la société, mais c’est un autre débat.


Depuis quelques semaines, la droiture, l’intransigeance de Mme Bello s’est assouplie, beaucoup assouplie, trop assouplie. Puisque à grands renforts de communication, la voici propulsée tête de liste du PS « Annette ». On peut tout dire de Christian Annette mais affirmer que c’est une oie blanche, faut pas nous prendre pour des  pigeons !

Huguette Bello a l’éthique politique à géométrie variable. Elle s’associe avec des repris de justice et les co-responsables du désastre sociale et économique dans lequel se trouve La France, en général, et La Réunion en particulier. Fini les envolées lyriques sur le devoir du politique, bienvenue aux réalités politiques et à la cuisine politicienne.

Le reniement des valeurs morales de cette dame est aujourd’hui devenu une règle politique. Car après les repris de justice dans son équipe, elle se met à mentir allègrement aux Réunionnais. Elle propose des milliers de logements, tout en votant la réduction massive des fonds finançant la construction de nouveau logement (LBU). Sans cette manne financière de l’Etat aucune commune, aucune région ne peut entreprendre des chantiers de cet ordre. Elle le sait très bien !

Madame Bello a d’ailleurs sinistré le domaine de la construction en votant la terrible loi Duflot 2014, qui a totalement désorganisé le secteur, réduit les conditions de la défiscalisation et qui diminue fortement la programmation puis la construction de logements sociaux à La Réunion. Là aussi, demandons des comptes à ces élus !

Le problème dans cette liste, c’est que l’on déteste à ce point l’argent et les entreprises, que l‘on oublie facilement que sans les entreprises et sans argent on ne peut pas construire, on ne peut pas investir. Car la grande découverte de Mme Bello depuis qu’elle s’essaie à monter un programme régional à portée économique, est que ce sont les entreprises qui créent de l’emploi et non l’Etat. Grande découverte, l’argent public ne tombe pas du ciel !

Il est toujours surprenant de voir avec quelle ignorance, avec quelle nonchalance, nos parlementaires votent des lois sans se soucier de l’impact réel sur nos vies. Ils sont dans la parole facile mais à l’action difficile et à la repentance impossible.

Qui se rappelle encore de la venue triomphale de Mme Vallaud-Belkacem promettant sous les hourras de Mme Bello près de 66 millions d’euros pour lutter contre les violences faites aux femmes ? Personne ! Pourtant 3 ans plus tard, pas un centime n’est arrivé sur l’île et encore plus dramatique, il a fallu que le Conseil Départemental de Nassimah Dindar et la Région de Didier Robert financent, et financent toujours d’ailleurs, le numéro d’urgence souhaité par la ministre ! C’est assez facile de promettre tout et n’importe quoi avec l’argent des autres et de repartir sans se soucier de la véritable réalisation des promesses faites au bon peuple. Heureusement qu’il existe sur cette île des élus qui prennent le relais.

Pour conclure, Mme Bello a la promesse facile et généreuse. Vous, les électeurs vous devez demander des comptes sur son action en tant que parlementaire qui a contribué à détruire notre économie et qui a contribué à enlever 30 millions d’euros de dotation de l’Etat prévues pour l’île de La Réunion.

La liste Bello est une liste magique, elle vous promet tout et à la fin dans le chapeau de la magicienne Bello, il n’y a rien, le vide total même le lapin est parti … sans la caisse cette fois.


Porte parole de la Droite Sociale
Conseillère municipale d’opposition de Saint Denis

Faouzia Vitry



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par @ Mytho le 30/10/2015 07:47
Vas jouer K'nett !

2.Posté par John Smith le 31/10/2015 07:50
Je suis d accord avec ce que dit cette dame. Mais petite question ? Qui a fait le gouvernement Sarko ? Vous êtes proche de la présidente n était elle pas avec Annette dans une majorité ? Et les affaires des associations du CG ? Avant de critiquer, il faut être clean sois même. Je suis ni de droite, ni de gauche.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue