sak ifé nout jordu ék nout demin

Paul Vergès : "La classe politique joue sur le clientélisme et la misère sociale des Réunionnais"


Édito
Mercredi 12 Décembre 2012

La classe politique aura sans doute la gueule de bois ce matin, à la lecture de l'édito qui suit. Hier, Paul Vergès a confirmé son changement d'attitude et de ton. Le patron de l'Alliance et du PCR est sans concession dans ses propos. "Tous pourris !" Puis se rendant compte qu'il est allé un peu fort, il se rattrape : "Bientôt dans l'opinion ce sera "tous pourris". Le communiste a en ligne de mire Didier Robert et le PS, ses "tombeurs" aux Régionales de 2010. "Il faut juste attendre…"


Paul Vergès : "La classe politique joue sur le clientélisme et la misère sociale des Réunionnais"
Paul Vergès a la certitude. Le temps joue pour lui. La remise à plat de la rémunération dans la Fonction publique, l'Assemblée unique, un projet ferré, une banque locale d'investissements, une structure aux services à la personne et à l'environnement… Ce n'est qu'une question de temps. Quand ? "Il suffira d'une exaspération supplémentaire pour déclencher l'explosion". Le patron de l'Alliance ne comprend pas que les élus au pouvoir ne prennent pas les décisions adéquates et efficaces. Il fustige également les autres parlementaires "qui ne font rien du tout".

Coïncidence, la majorité régionale porte le même regard critique sur les années Vergès à la Région. "Qu'est-ce qu'il a fait pendant ses douze ans à la pyramide inversée ? Didier Robert et son équipe sont dans l'action. Leur seul objectif, c'est de respecter les promesses électorales de 2010, et le calendrier que nous nous sommes fixés", répètent plusieurs conseillers régionaux de la majorité. Deux camps. Deux attitudes. Et deux visions différentes pour le développement politique, économique et social de La Réunion. Ces deux visions vont encore s'opposer vendredi.

Sur le fond, Paul Vergès a un avantage. Il est dans l'opposition à la Région et "normalement" dans la majorité présidentielle au Sénat. Ces dernières semaines, l'homme politique a repris son franc parler. Le communiste révèle tout ce qui s'avère être à ses yeux "des décisions insuffisantes, inappropriées, incohérentes voire dangereuses". Hier, le co-fondateur du PCR a mis tout le monde dans le même panier : "Bientôt dans l'opinion, ce sera : "Tous pourris ! La population aura raison. Car, la classe politique jour sur le clientélisme et la misère des Réunionnais".

Sur ce point précis, Paul Vergès a raison. Mille fois raison. Car, cela fait des décennies que les politiques exploitent la crédulité, la misère sociale et intellectuelle, la fragilité mentale, l'urgence alimentaire et économique et le clientélisme électoral, pour maintenir sous leur influence une partie de la population. C'est une réalité dans beaucoup de collectivités. Tous les partis politiques sont concernés. Mais, rares sont ceux qui oseront dénoncer ces méfaits devenus des "traditions. A moins que cela ait un intérêt personnel...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par COCO le 12/12/2012 23:39
Mr VERGES s'ils sont tous pourris, donnez des noms.
Je vous aide en commençant par votre parti, ce sera plus facile :
(...)

2.Posté par VIPER le 13/12/2012 01:40
L'hôpital qui se fout de la charité...
Heureusement que tout ce beau monde, un jour, devra rendre des comptes...
Medias compris !

3.Posté par collectif Réunionnais en Métropole :"OUBLI PA NOU''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 13/12/2012 08:52
Quelle belle vérité.!
Monsieur Paul VERGES , nous vous supplions continuer à nous "léguer" vos vérités. Après avoir déclaré que vous n'êtes pas candidat à un scrutin( votre réponse à votre adhésion à l' U.D.I.) voilà que vos confidences sont plus "cruelles". "Tous pourris" : c'est déjà ce que l'ensemble des Réunionnaises et des Réunionnais pensent et ce depuis longtemps...Nous sur le terrain de la misère nous le savons car nous le vivons tous les jours et nous vous voyons agir au quotidien. Magouilles par -ci, promesses jamais tenues par là, un petit arrangement , un petit boulot pour l'autre. Et cette belle phrase souvent entendue" Viens me voir au bureau on s'arrangera ..".
"Tous pourris". Merci de le reconnaître et de l'avoir dit et écrit. Tous. Oui TOUS y compris ... les élues, élus du P.C.R. et de l' ALLIANCE ? Une question de bon sens . Vous n'êtes plus certain...alors donnez des NOMS. Ça évite des amalgames, des erreurs...de NOMS. Et le Peuple "saura "qui sont les "Tous pourris".
Le Peuple le sait , lui , mais il sait qu'il doit "écouter le vieux sage".Monsieur Paul VERGES : dann fènwar mwin la antandi in kozman tè i di ké ...nana un bon pè lè ansan OU. Paul , "mon COCO", (avec le respect que nous vous devons-mais l'expression est bien de chez nous) koz le kèr ovèr .

Le collectif OUBLI PA NOU

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit