sak ifé nout jordu ék nout demin

Paris-Téhéran : le réchauffement.... ENFIN !


Politique
Mercredi 29 Juillet 2015

Il n'y a plus rien à espérer des pétro-monarchies autoritaires du golfe engluées dans l'affairisme familial et l'argent fou. L'avenir du moyen orient se jouera avec la Perse....



« Je suis porteur d’une invitation de la part du président de la République française au président iranien à se rendre en France, s’il le veut bien, au mois de novembre », a déclaré M. Fabius lors d’une conférence de presse.
« Si j’avais à résumer en deux termes le sens et l’état d’esprit dans lequel j’accomplis cette visite, je dirais le respect et la relance », a déclaré M. Fabius, premier chef de la diplomatie française à se rendre en Iran en 12 ans.
« Nous sommes deux grands pays indépendants, la France respecte l’Iran, sa culture, son rôle dans l’histoire (…) et ses souffrances, je pense aux souffrances qui ont été éprouvées pendant la guerre Iran-Irak », entre 1980 et 1988, a ajouté M. Fabius.
Le ministre a également évoqué le « respect que nous devons aux engagements pris » lors de l’accord nucléaire du 14 juillet entre l’Iran et les grandes puissances (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine, Russie et Allemagne).

Info Run



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue