sak ifé nout jordu ék nout demin

Obama réclame l'“égalité des droits” pour les homosexuels en Afrique


Politique
Mardi 28 Juillet 2015

Le Président compare l’homophobie à la discrimination raciale pratiquée anciennement aux Etats-Unis



Obama  a déclaré lors d'une conférence de presse  : « J’ai été constant à travers toute l’Afrique là-dessus. Quand vous commencez à traiter les gens différemment, parce qu’ils sont différents, vous vous engagez sur un terrain où la liberté s’érode ».

Il a ajouté : « Quand un gouvernement prend l’habitude de traiter les gens différemment, ces habitudes peuvent s’étendre. En tant qu’afro-américain aux Etats-Unis, je suis douloureusement conscient de ce qu’il se passe quand les gens sont traités différemment devant la loi ».

L’homosexualité est illégale dans une grande majorité des pays d’Afrique.
 




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 28/07/2015 08:21
Le président Mugabe va faire une demande en mariage à Obama

http://fr.sputniknews.com/international/20150701/1016805290.html
""Puisque le président Obama soutient les mariages entre personnes de même sexe, qu'il défend les homosexuels et apprécie les beaux visages, il est nécessaire que je me rende à Washington, que je me mette à genou et que je lui demande sa main", a ironisé M.Mugabe sur les ondes de la radio zimbabwéenne le week-end dernier."

2.Posté par Bayoune le 28/07/2015 12:27
"

CONTACT
M’écrire
GOSPEL
QUI SUIS-JE ?
Mes interviews
AFRIQUE

RSS Subscribe: RSS feed
Allain Jules
L'information déjantée, au Kärcher, et la liberté d'expression dans sa quintessence: "Mieux vaut mourir debout que de vivre à genoux" de Emiliano Zapata
HOMOSEXUALITE. Kenya: passe d’armes entre Barack Obama et Uhuru Kenyatta

Posted on juil 26, 2015 @ 11:03

50

kenya

« L’Afrique n’a pas besoin de légiférer sur l’homosexualité » disent en chœur, les Kenyans, dont l’enthousiasme a baissé avec les propos de Barack Obama sur l’homosexualité. A Nairobi donc, au Kenya, Barack Obama a assuré le gouvernement du Kenya du soutien des Etats-Unis dans la lutte contre les attaques des islamistes somaliens shebab. Il a aussi réclamé …l’«égalité des droits» pour les homosexuels en Afrique, comme il l’avait déjà fait au Sénégal.

Après avoir esquissé des pas de danse « Lipala » avec le chanteur Sauti Sol, plus grande star de la musique kényane lors d’un dîner de gala à lui offert, le président Barack Obama a ensuite fâché la majorité des Kényans.

Obama a encore comparé l’homophobie à la discrimination raciale qu’ont connue les Etats-Unis, vieille vulgate que les défenseurs de l’homosexualité utilisent. «Quand vous commencez à traiter les gens différemment parce qu’ils sont différents, vous vous engagez sur un terrain où la liberté s’érode», a dit M. Obama, lors de son bref séjour au Kenya, pays de son père.

Le président américain s’est exprimé durant une conférence de presse (vidéo), à laquelle participait le président kényan Uhuru Kenyatta. Ce dernier lui a répondu à ce sujet, du tac au tac, sans porter de gants:

«Il est très difficile pour nous d’imposer à la population ce qu’elle n’accepte pas elle-même. C’est pour cela que je dis que pour les Kényans aujourd’hui, la question des droits des gays est vraiment un non-sujet».
http://allainjules.com/2015/07/26/homosexualite-kenya-passe-darmes-entre-barack-obama-et-uhuru-kenyatta/

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue