sak ifé nout jordu ék nout demin

Notre industrie touristique est bien vivante


Économie
Mardi 23 Septembre 2014

La fréquentation touristique a encore baissé dans notre île pour ce premier semestre.
Les raisons ne sont pas toutes liées au fait que je n’ai jamais rien compris à la communication de l'IRT.
Ceux que nous appelons zoréy ont fait le gros du pourcentage de touristes qui fréquentaient jusque là, la destination La Réunion.
Ceux-là, ils subissent la crise en France continentale…


Ce n’est pas faute de vouloir venir qui les freinent, mais une baisse du pouvoir d’achat pour les classes moyennes en France.

 

Par contre l’évolution du nombre de touristes autre que zoréy de France est à mettre au compte du travail des opérateurs du monde du tourisme.

L’industrie touristique réunionnaise est en grande expansion. Plus 28 % !

C’est une bonne piste. 

 

Reste l’immense chantier à développer en parallèle pour offrir d’avantage de points de partage et de rencontre avec notre créolité.

Une pierre apportée dans l'endiguement de notre chômage galopant chronique.

Si les options politiques organisent un rôle pour que chaque Réunionnais s’épanouisse.

Alors il est fort à parier qu’il aura cœur de le jouer ce rôle.

 

C’est sûr que pour faire tourner l’industrie touristique réunionnaise, il faut aller chercher les touristes là où ils sont, c’est à dire chez-eux.

 

Bonne pêche…


INFO REUNION



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 30 Novembre 2019 - 14:02 La Réunion gagnera par sa jeunesse