sak ifé nout jordu ék nout demin

Négociations salariales à la mairie Saint-Denis : dépôt d'un préavis de grève


Invité(e)
Vendredi 30 Novembre 2012


Négociations salariales à la mairie Saint-Denis : dépôt d'un préavis de grève
"Pour information préalable, depuis 2008, la municipalité a été particulièrement attentive au sort de ses employés et soucieuse de l'optimisation de la gestion de ses ressources humaines. Tout d'abord en ayant pour objectif principal la lutte contre la précarité, elle a engagé un programme qui a permis à 237 agents de signer un Contrat à Durée Indéterminée.

Parallèlement, elle a mis en place une prime de complément de revenu équivalent à un 13ème mois en fin d'année pour les agents non titulaires de catégorie C, ce qui représente 8% de revenu supplémentaire.

Enfin, elle s'est engagée à mettre en place un plan de titularisation se basant sur des critères administratifs précis (ancienneté, valeur professionnelle, implication dans l'entreprise municipale...). Cette année les premières titularisations ont été annoncées: 52 agents ont été nommés suite à la réussite d'un concours et 32 l'ont été sur proposition d'une commission ad hoc.

Parallèlement à ce plan de titularisation, les Commissions Administratives Paritaires (CAP) et les Comités Techniques Paritaires (CTP) se poursuivent. Lors de ces réunions sont fixés des critères budgétaires et de salaire et hier, un accord a été trouvé entre la Ville de Saint-Denis et les représentants du personnel.

Cet accord prévoit :

- Une revalorisation de salaire, par l'octroi d'un régime indemnitaire d'un montant net mensuel d'environ 30 euros, à destination de tous les agents non titulaires permanents de catégorie C (non titulaires intégrés et CDI, 874 agents au total) ne bénéficiant d'aucun régime indemnitaire (hors complément de rémunération versée en fin d'année) sera accordée à partir de 2013 et en deux étapes

- Un avantage de 4,68 euros sur les frais de repas du personnel des écoles, soit un prélèvement mensuel de 18 euros au lieu des 22,68 euros actuels, prenant effet au 1er janvier 2013

- L'application des conditions d'avancement les plus favorables à l'agent pour l'avancement de l'échelle 3 à l'échelle 4, dans le cadre des CAP des non titulaires

Ces avancées sociales représentent, dans un contexte de crise budgétaire, un effort conséquent de la part de la ville, qui s'est aussi engagée à ouvrir le débat sur sa participation éventuelle au frais de mutuelle de santé.


La municipalité reste ouverte au dialogue social pour l'amélioration des conditions de vie de ses agents".




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger