sak ifé nout jordu ék nout demin

Nathalie Kociusco-Moriset (dossier requin) : "Je viendrai voir sur place si les actions sont efficaces"


Édito
Mardi 11 Octobre 2011

Hier à l'Assemblée nationale, c'est la ministre de l'Environnement (à gauche sur la photo) qui a répondu à la député-maire de Saint-Paul, Huguette Bello, lors de la séance des Questions au gouvernement, et ce sur la question des attaques de requins et de toutes les conséquences qui en découlent.


Nathalie Kociusco-Moriset (dossier requin)  : "Je viendrai voir sur place si les actions sont efficaces"
"Vous l'avez dit l'inquiétude devant la recrudescence des attaques de requins à La Réunion. J'ai reçu le président du Conseil régional, Didier Robert, qui comme vous s'en faisait l'écho. Par le passé, il y avait environ une attaque par an. Depuis le début de l'année, elles sont plus nombreuses, et elles sont concentrées sur le secteur de Saint-Gilles, ce qui est là aussi nouveau.

Alors d'abord, nous avons pris des mesures d'urgence, l'interdiction des activités nautiques de pleine eau, et une campagne de prélèvement, elle a été effectuée à la fin du mois de septembre, sur les espèces dangereuses et non protégées que sont les requins-bouledogue et les requins-tigre.

Nous mettons aussi en place une stratégie de prévention avec vous, Madame la député-maire de Saint-Paul, puisqu'une convention a été signée entre l'Etat et la commune de Saint-Paul pour la mise à disposition de personnel, de matériel, un dispositif nautique. Notre objectif, c'est que vous puissiez rapidement lever la flamme orange sur la commune de Saint-Paul.

Mais vous l'avez dit il faut comprendre les causes de ces attaques de requins. L'Etat en partenariat avec la Région, finance et copilote deux études, et naturellement pour pouvoir les nourrir, nous nous rapprochons de nos partenaires internationaux au sein de la Commission de l'océan Indien.

La première étude portera sur la connaissance de la population de requins. Elle sera accompagnée d'une opération de marquage. La deuxième portera sur les mesures de préventions. Lorsque j'irai à La Réunion d'ici la fin de l'année, j'aurai à cœur de vérifier avec vous, si les actions annoncées ont été efficaces", a dit la ministre de l'Environnement, Nathalie Kosusco-Morizet.




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit