sak ifé nout jordu ék nout demin

Nathalie Bassire : "Il n'y aura aucune consigne de vote de la part de la Droite dans la troisième circonscription"


Édito
Mercredi 23 Mai 2012

La conseillère générale du Tampon vit son retrait des Législatives dans la troisième circonscription, comme une stratégie "pour les Tamponnais et les Tamponnaises, et pour le Tampon". Nathalie Bassire insiste sur deux faits essentiels : "garder intacte les opportunités à Droite pour la Municipale anticipée à venir, et maintenir la solidarité et la cohésion du groupe de 28".


Nathalie Bassire : "Il n'y aura aucune consigne de vote de la part de la Droite dans la troisième circonscription"
Nathalie Bassire n'a aucun regret. Ni aucun remord. "Mon choix de ne plus être candidate dans la troisième circonscription, est la conclusion d'une accumulation d'éléments et de faits, d'une réflexion et d'une discussion avec Didier Robert". La conseillère municipale du Tampon met toujours en avant la situation qui règne au sein de la majorité, "la responsabilité de Paulet Payet qui n'a pas la légitimité populaire, et les conséquences négatives et néfastes pour notre commune".

"Mes priorités, c'est ma commune et mes concitoyens. C'est pour ces deux raisons que j'ai choisies de me retirer des élections législatives. C'est le retrait de mon suppléant Patrick Malet qui a été décisif. J'ai alors pris le temps d'en parler avec Didier Robert, avant de l'annoncer à la population du Tampon. Nous ne participerons en aucune façon à ce scrutin. Il n'y aura aucune consigne de vote de la part de la Droite dans la troisième circonscription".

"Nous continuons à nous mobiliser sur le terrain pour répondre aux demandes des Tamponnais. Il y a aujourd'hui les associations qui ne comprennent pas le manque de soutien de la municipalité. Il y a aussi les situations difficiles qui se multiplient au sein de la population, pas plus tard que lundi, trois autres familles nous ont alerté après que l'eau leur a été coupée. Alors comment pouvons-nous accepter que l'on augmente les impôts au Tampon…"

Nathalie Bassire, avec son groupe de 28, "demeure à la disposition de la population. La conseillère municipale est sur le terrain. Comme son "groupe de 28". Elle pense à la Municipale anticipée. Seulement à la municipale anticipée. "C'est vrai aussi que je garde en mémoire le projet du président Hollande : un homme, une femme, un mandat. En 2014, les députés n'auront droit qu'à leur seul mandat de parlementaire…"




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par lotus le 23/05/2012 04:27
Pour des élections législatives, condamner ainsi toutes les communes de la 3ème circonscription à une stratégie strictement tamponnaise est scandaleux et méprisant pour les électeurs de la Rivière, de Cilaos et de l'Entre-Deux...
Et s'il y avait eu des ambitions refoulées après l'annonce de la candidature de Mme Bassire, par respect du choix de la Réunion en Confiance ? en confiance, justement !
Une nouvelle candidature aurait pu émerger d'une autre commune, hors du groupe des 28, sans gêner votre cuisine interne tamponnaise, si seulement ce désistement avait été annoncé beaucoup plus tôt.
Si c'est précisément ce qui été évité volontairement, c'est encore pire !
Décidément, la Démocratie est mise à mal dans notre île...

2.Posté par Personne le 23/05/2012 05:22
On ne nous dit pas tout !
Nous vivons son retrait des Législatives dans la troisième circonscription, comme une tragédie pour la droite !!!

Personne à droite ??? Mon Dieu que ça ne fait pas sérieux !!!

3.Posté par Xavier François le 23/05/2012 11:33
OUI, ça ne fait pas sérieux. De la même manière que ça ne fait pas sérieux de bloquer la commune du Tampon, de mettre en danger les associations du Tampon. Tout çà pour des petits règlements de compte entre anciens amis de droite !

4.Posté par un tamponnais en colère! le 25/05/2012 07:24
même pas la penne de faire de déclaration mme Bassire occupez des dossiers sur le foncier préemté par la commune et qui sont dans les placards depuis une dixaine d'année,et je subi c'est un cas de suicide.a bonne entendeur!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit