inforeunion : l'info politique de l'ile de La Réunion - Océan Indien
Ce qui fait la vie de la cité…
Invité(e)

Nasion Rénioné : aucun programme politique ou économique

Dimanche 17 Juillet 2011

Si en métropole les partis politiques régionalistes et autonomistes font élire leurs représentants dans les diverses instances locales, régionales, nationales et européennes, et proposent une programmation politique et économique, à La Réunion, le mouvement indépendantiste ressemble plus à un parti nationaliste : Le Réunionnais d'abord.



Nasion Rénioné : aucun programme politique ou économique
Redéfinir le cadre institutionnel et concentrer le pouvoir au sein d'un "gouvernement" ou d'un pouvoir local, c'est le souhait de Paul Vergès depuis 1959. Serge Sinimalé et Jean-Baptiste Ponama avec entre autres le Mouvement pour l'indépendance de La Réunion, eux, voulaient la décolonisation de l'île, à partir des années 70.

Jean-Claude Barret, (Mouveman anticolonialiste rénioné) à partir des années 80 puis Aniel Boyer (Nasion Rénioné) ont repris leur revendication. Mais tout comme leurs prédécesseurs, eux non plus, n'ont proposé de cadre institutionnel, ni de modèle de développement économique.

Cette absence de programme politique marginalise toujours les mouvements autonomistes et indépendantistes de La Réunion :
- MIR : Mouveman pou indépendants Larénion (créé en 1981 sur l'ex-OCMLR : Organisation communiste marxiste léniniste de La Réunion) ;
- MAR : Mouveman anticolonialiste rénioné (1985) ;
- Nasion Rénioné (2002).
- MPR : Mouveman patriot rénioné (2008) ;
- Drapo rouz ;

Tous sont regroupés depuis juillet 2009, au sein de Lorganizasion popilèr po libèr nout péi (LPLP). Le Mouvement pour la Libération de La Réunion (MPLR) créé en 1988, ne figure pas dans cette "fédération". A noter que le FJAR (Front de la jeunesse communiste de La Réunion) issue du PCR et dirigé à l'époque par Serge Sinimalé, n'a pas été réactivé.

Tous ces partis et mouvements qui se sont succédé depuis les années 60, ont ressassé les mêmes slogans : "La Réunion aux Réunionnais", "Donne Kréol travay, art envoye nout zenfant déor ", "le Kréol à l'écol", 'faut plante de riz La Réunion", "développe l'agriculture"…

Nasion Rénioné et LPLP sont-ils d'abord crédibles ? Et peuvent-ils vraiment convaincre avec de tels arguments ?





Les commentaires

1.Posté par Christopher le 18/07/2011 11:08
Ouvrez les yeux deux secondes... Ne cherchez pas à savoir comment il va mettre en oeuvre son projet, mais portez plutôt votre attention sur pourquoi il le fait...
Vous verrez sans doute un véritable secret de polichinelle...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter






Derniers commentaires

Les Dernières News













Les plus populaires