sak ifé nout jordu ék nout demin

Nadia Ramassamy apporte son soutien uniquement à Jean-Louis Lagourgue


Invité(e)
Jeudi 14 Juin 2012

L'ex-candidate de l'AMPR (Avenir meilleur pour La Réunion) aux Législatives dans la première circonscription, a précisé hier ses consignes de vote pour le second tour. Nadia Ramassamy, deuxième vice-présidente du Conseil régional, s'est démarquée de son président Didier Robert sur les autres circonscriptions, et ce à l'exception de la troisième.


Nadia Ramassamy apporte son soutien uniquement à Jean-Louis Lagourgue
La fondatrice du mouvement Avenir meilleur pour La Réunion a analysé son résultat du premier tour des Législatives hier après-midi devant la presse. "En nombre de suffrages, je suis quatrième. En nombre de voix, j'ai fait mieux qu'en 2007, d'autant qu'il y a eu une forte abstention. Bien sûr, j'aurais aimé un meilleur score. Mais, il est vrai que le contexte politique et électoral n'est jamais favorable à ceux que l'on classe parmi les candidats dits "petits".

"Il y a d'une part, le temps de paroles et la place de que l'on réserve aux candidats de ces partis ou mouvements politiques. Je tiens tout de même à dire que j'ai été mieux que traitée que les autres. Je remercie tous les médias qui m'ont invité sur leur plateau, donner la parole sur leurs ondes et de l'espace dans les journaux. L'information et la communication demeurent un outil incontournable lors d'une campagne électorale. Je le redis il est vraiment dommage que tous les candidats ne soient logés à la même enseigne".

"Autre élément qui nous a été très préjudiciable, c'est la publication de deux sondages dans la dernière semaine de la campagne. Ces enquêtes ont sans doute découragé un certain nombre d'électeurs. Beaucoup d'entre eux se sont dit que ce n'était pas la peine de se déplacer puisque les candidats pour le second tour, étaient déjà connus. Il y a aussi ceux qui se sont dit pourquoi voter puisque rien ne va changer. Ces sondages nous ont fait du tort".

Nadia Ramassamy a aussi donné ses consignes de vote pour le second tour. "J'appelle les électeurs de la sixième circonscription à soutenir Jean-Louis Lagourgue dans la sixième circonscription. C'est un homme dont je connais sa forte implication dans les dossiers à la Région Réunion. En ce qui concerne les autres circonscriptions, je n'ai pas de consignes à donner". La deuxième vice-présidente du Conseil régional, se démarque donc de son président Didier Robert qui la veille, avait appelé à voter pour Nassimah Dindar.




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par region le 14/06/2012 04:43
N'importe quoi, madame que faites vous de la loyauté envers la Région et le président, c'est vrai votre argent payera toujours votre candidature et comme dit Ramoudou vous êtes les petits candidats candides
a bientot à la région , on va rire lol!!!

2.Posté par minolta le 14/06/2012 18:10
soutenir une branche pourrie ??? Pourquoi pas ! Mais son pois l'es déjà au feu ....

3.Posté par Prof de français le 14/06/2012 20:22
A Jismy RAMOUDOU,

vous ne savez pas écrire, cher monsieur, pour un journaliste, ou du moins, un pseudo-journaliste, c'est fou !!

"Nadia Ramassamy apporte son soutient uniquement à Jean-Louis Lagourgue"

son soutient ???! est-ce français ??? merci de donner le bon exemple aux jeunes réunionnais !! PITOYABLE le niveau des journalistes, je comprends mieux pourquoi des VICTORIA ou des TAK se font élire, des élus débiles, des journalistes du même niveau, une population qui doit aussi l'être dans leur majorité !! Je n'ai lu que le titre, je n'ai pas pu continuer la lecture.

C'est bien triste... POUR VOTRE INFO, on dit son SOUTIEN !!!


4.Posté par collectif "oubli pa nou"de la Métropole. le 15/06/2012 06:10
Réponse à ce prof de français .
Monsieur ou Madame , quand on se met au dessus des autres il faut avoir le courage de se nommer . Se cacher derrière "prof de français" est un signe d'irrespect vis -à -vis des autres mais surtout de VOUS. Avez-vous honte de votre prénom? Avez-vous honte de votre NOM ? Ou alors usez-vous de votre position ! Vous choisissez l'anonymat . Comme c'est facile ,n'est-ce pas ? Se cacher pour donner des leçons non seulement à Jismy RAMOUDOU ,mais aussi à ces élus que vous avez cités .Pire à la majorité du Peuple REUNIONNAIS . C'est ignoble de la part d'un professeur qui est , je vous le rapelle d'abord un éducateur, une personne qui a bénéficiée pendant des années et des années de l'argent des contribuables pour faire ses études et qui aujoud'hui s'autorise, se cache derrière l'anonymat pour insulter ce Peuple qui vous nourrit .
Il m'arrive parfois lorsque mes articles paraissent de constater un ou des fautes...des fautes de frappe. Je suis convaincu , car je connais ce journaliste que comme moi il s'est rendu compte de cette faute ...mais trop tard.
Monsieur ou Madame "Prof de français " je vous reconnais bien . Ce n'est pas le fond des choses qui vous intéresse, non, c'est l'apparence . Permettez-moi de vous donner cette information importante , vous qui enseignez le FRANCAIS. Les élèves aujourd'hui sont des mauvais élèves en FRANCAIS : trop de fautes d'orthographe, trop de fautes de français ! Qui est responsable de cet état de fait ? QUI ? VOUS. VOUS et VOUS SEULE, SEUL.
La prochaine fois avant de donner des leçons de français , faut d'abord prouver que l'on est un bon prof et se nommer . J'ai appris par la lecture des réflexions de nombreux philosophes que celle ou celui qui "use" de l'anonymat est une personne anonyme , sans référence, sans ..RIEN. Femme de RIEN , Homme de RIEN ! Savez-vous qui a donné ce titre ? Allons prof de français, cherchez et vous trouverez dans les annales philosophiques de la définition de la personnalité . Une orientation : un philosophe bien FRANCAIS.
Je voudrais terminer par un message de soutien à ce journaliste :" Faut laisser braire les ânes". Oui les ânes que sont ces prof de français quand on constate les résultats de leur enseignement ! Des ânes ! Vite où est le bonnet d'âne!
C'est bien triste de lire un prof qui a honte de son prénom et de son nom . C'est trés affligeant de constater tous les jours les fautes d'orthographe et de français de ces élèves de ce prof de français!
Moi, je n'ai pas honte ni de mon prénom, ni de mon nom bien REUNIONNAIS.

Aimé TECHER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger