sak ifé nout jordu ék nout demin

Morsi, Hollande et les autres…


Invité(e)
Vendredi 5 Juillet 2013

Un menteur qui a gagné par la ruse, la démagogie, les promesses est destitué.
Quel scandale!

Morsi a bien été élu et pour nombre de nos gouvernants son "dégagement" inquiète.


Morsi, Hollande et les autres…
Ils ne sont pas perturbés par l'avenir de l'Egypte et de son peuple, mais par ce qui risque de leur arriver à eux.
Eux aussi ont usé et abusé du mensonge, de la com, de la manipulation pour se faire élire et eux aussi ont fait le contraire de ce qu'ils avaient promis.
 
La caste au pouvoir n'aime pas voir le peuple reprendre ce qui lui appartient : la souveraineté.
 
Il en a été ainsi depuis toujours. 
Quand Louis XVI à été coupé en deux, toutes les royautés d'Europe se sont liguées contre la France. 
 
Non pas pour le bien des Français mais parce qu'ils craignaient la contagion et pour leur propre tête.
 
La démocratie telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui dans le monde, sans contre pouvoirs réels, sans contrôle efficace, sans participation est une supercherie.
 
Nous n'élisons pas des représentant mais bien des rois.
 
La différence c'est qu'avant il n'y en avait qu'un, en CDI alors que maintenant ils sont plus nombreux et en CDD. S'il n'y a plus de contes, de barons, de duc, de princes…il y a désormais des députés des sénateurs, des maires, des syndicalistes, des ministres…
 
Les comportements de prédation d'abus de pouvoirs et de mépris, eux sont restés les mêmes.
S'ils pouvaient trembler un peu, on en serait redevable aux égyptiens. 
 
Quelle est l'étincelle qui a allumé la prise de conscience des égyptiens, est-elle utilisable sous nos latitudes ?

Djamila Mansour



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger