sak ifé nout jordu ék nout demin

Miss Réunion a-t-elle été associé à un dîner de gala d'un parti politique ?


Invité(e)
Mercredi 2 Mai 2012

C'est en tout cas la question d'Eric Beeharry.


Miss Réunion a-t-elle été associé à un dîner de gala d'un parti politique ?
"Nous avons appris que dans le cadre d’une campagne électorale, Miss Réunion est associée à un diner de gala organisé par un parti politique à La Réunion.

 Miss Réunion représente toute La Réunion, il est donc inacceptable que son image soit vendue dans le cadre d’une manifestation partisane et politicienne.

 C’est comme si par exemple Miss France participait à un diner de gala au Fouquets pour l’UMP en pleine campagne électorale. Les français ne comprendraient pas à juste titre une telle récupération politique et instrumentalisation de l’image de la femme.

 C’est pourtant ce qui se passe ici à La Réunion. Nous demandons au comité local et national d’être vigilants face à de telles dérives.

 Autre aspect, cette présence est vraisemblablement monnayée et donc inscrite dans le compte de campagne. En pleine crise à La Réunion où l’on parle de crise de pouvoir d’achat nos responsables politiques ont à montré l’exemple et l’éthique dans la dépense. La présence de Miss Réunion est donc non seulement choquante mais vraiment décalée pour l’objet même d’une campagne électorale".

Ensemble



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par blacko le 02/05/2012 02:25
qui ? UMP ? PS ?

2.Posté par Georges le 02/05/2012 05:00
Eric Beeharry n'a vraiment que ça à faire ! Pauvre homme qui passe son temps à dénoncer, à râler et à ne jamais rien proposer ni construire

3.Posté par Eric Beeharry le 02/05/2012 06:52
Bonjour Monsieur Ramoudou. Ce courrier ne vient pas de moi... Des indignés "péi" prennent des initiatives sans demander mon avis et ça ne me dérange d'ailleurs pas, tant que ce n'est pas contraire aux valeurs de Ensemble. J'adhère donc à ce texte, même si je ne l'aurais jamais écrit (sujet peu important, au vu des urgences réunionnaises).

@ Georges: vous pouvez vous rendre sur notre site web et vous verrez toutes nos propositions et du coup l'archaïsme total de nos vrai-faux "élus". Si suite à cette lecture et analyse vous souhaitez échanger avec nous, pas de souci ! A bientôt.

4.Posté par Bayoune le 02/05/2012 08:25
Eric, ou la minm pa lo kouraz ékri ketsoz, la flinmm lé sériyé, i démanti pa sate Sando la fé

5.Posté par J.Hoarau le 02/05/2012 12:31
pourquoi tout de suite l'UMP ou le PS? blacko! non c'est notre candidate la presidente du conseil general elle a bien le droit de faire un sompteux diner de gala à 48H du 2eme tour des présidentielles avec la presence honorable de notre miss Réunion qui repond à une demande comme tout le monde peut le faire si on souhaite l'avoir à une soirée il suffit de payer c tout!

6.Posté par Jean Hoarau le 03/05/2012 06:48
Bravo M J. Hoarau ! Ne rien faire de mieux que créer la confusion. Le droit, oui, je pense qu'elle l'a : rien n'interdit d'organiser une soirée dansante à 48h d'un second tour d'élections présidentielles. "Somptueux", vous y allez fort, mais ça fait partie de votre façon d'exagérer pour essayer de nuire. On pourrait presque du coup vous reconnaître, tant vos méthodes ressemblent à celles d'un parti bien connu de la place. Quant au reste, oui, je soutiens la candidature de Nassimah Dindar, mais ça ne m'empêche pas de conserver une liberté de penser, d'écrire sans me faire passer pour un autre.

7.Posté par Vero le 03/05/2012 13:03
Jean Hoarau aurait il un trouble de la personnalité? n'empêche un diner de gala avec miss reunion ca c'est de la politique! la mediocrité ne semble pas perturber la miss dinde dar ! c'est françois bayrou pres de ses sous qui doit etre fier !

8.Posté par Vive Miss Reunion ! le 03/05/2012 16:49
Que la Miss vienne ou pas au dîner dansant organisé par la Droite Sociale, le parti et la candidate peuvent se frotter les mains : grâce à tous leurs détracteurs, ils auront eu droit à une publicité gratuite importante !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger