sak ifé nout jordu ék nout demin

Mickaël Nativel : "En route pour le changement"


Invité(e)
Lundi 30 Avril 2012

"Le changement est en marche. Et rien ne l’arrêtera jusqu’au 6 mai si le rassemblement, bien au-delà de la gauche, dessiné le 22 avril, se vérifie dans les urnes avec la victoire de François Hollande."


Mickaël Nativel : "En route pour le changement"
"Alors, le besoin d’alternance, exprimé largement par nos concitoyens lors du premier tour, sera possible. Le redressement du pays dans la justice pourra avoir lieu.

Mais l’élection n’est pas faite. Le profond rejet du candidat sortant, accablé par un bilan calamiteux que le «président des riches » a désespérément tenté d’occulter, doit être confirmé par une nouvelle mobilisation au second tour.

Une nouvelle lame de fond, la première ayant été particulièrement éclatante dans notre île, pour sortir le sortant et dégager sa politique qui a rimé ici avec le désengagement de la puissance publique, l’aggravation du chômage, particulièrement celui des jeunes, et de la vie chère.

L’irruption du vote Le Pen, chez nous aussi en nette progression, est la conséquence de la crise mal gérée, et des promesses non tenues. C’est aussi le reflet du jusqu’au-boutisme sarkozyste boursouflé de clivages, d’outrances et de provocations. L’ultime: la manoeuvre de détournement de la fête du Travail du premier mai.

En face, François Hollande oppose sa volonté de rassembler le pays dans une République apaisée et exemplaire, avec la nécessaire moralisation de la vie politique. Parmi les engagements du candidat arrivé en tête au premier tour figurent des propositions à même d’apporter des réponses efficaces et concrètes aux maux dont souffre La Réunion, et en premier lieu sa jeunesse : emploi, formation, réduction des inégalités sociales.

30 engagements, programme de développement solidaire, contrats de génération et emplois d’avenir réservés aux jeunes d’outre-mer, loi de programmation relative au logement, désenclavement numérique avec l’Internet à très haut débit, lutte contre les discriminations en métropole, etc. François Hollande a dit ce qu’il ferait, et fera ce qu’il a dit.

Aidons-le à tourner une nouvelle page de l’Histoire de France en clôturant cinq ans d’échecs et d’injustice."

Communiqué



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 30/04/2012 04:10
" Mais l’élection n’est pas faite " ou na raison M. Mickaël Nativel car bien mâlin connaîtra le nom du prochain chef de l'état . TEGO est modeste une belle surprise est en route à 22H00 le 06 Mai prochain ... 21 avril 2002 n'est pas loin pour un parti politique qui croit depuis qq jours " nou la fini gagné ! " .
TEGO est serein , et rappelle être contre le système UPM SARKOZY , contre le système Franswa HOLLAND PS , énarque devant l'éternel .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger