sak ifé nout jordu ék nout demin

Michelle Graja met le CAP sur la mairie de St-Paul


Invité(e)
Vendredi 8 Novembre 2013

Michelle Graja, accompagnée de son équipe du "CAP", mercredi soir, à Saint Gilles, a déclaré officiellement, devant une cinquantaine de personnes, sa candidature aux Municipales 2014 à Saint Paul.


Mettant en exergue la devise du CAP "servir et non se servir", la tête de liste a présenté dans son discours une situation des forces politiques en présence à Saint Paul et  précisé, à l'attention de la députée-maire Hugette BELLO, qu'il ne suffisait pas de changer l'étiquette sur la bouteille pour tromper les électeurs.

Puis de se préoccuper d'un Joseph Sinimale, se présentant comme l'héritier naturel d'une prétendue droite unie, qui explosera en vol, sitôt les élections terminées. Et la candidate de railler les casseroles judiciaires assourdissantes et honteuses pour notre République du candidat intronisé par la Droite locale et de l'indécence de cette candidature.

Elle dénonce une situation politique où les élus de divers bords sont "copains comme cochons" et s'entendent comme "larrons en foire", pour le partage des postes clés à la Réunion et notamment à Saint Paul.

Se prononçant pour l'arrêt absolu et immédiat du cumul des mandats, La candidate revendique représenter par le CAP, une pensée social-libérale nouvelle. Prenant acte de l'état de déliquescence de l'économie de Saint Paul, elle dénonce les conditions de vie indécentes dans lesquelles vivent les Saint Paulois et la saleté des quartiers, tout en fustigeant l'échec de la politique non seulement sociale, mais économique de la cité.

Soulignant un endettement croissant de la cité, elle déplore l'énorme tribut que paient nos jeunes concernant le chômage, puisque plus de 65 % d'entre eux sont concernés. Et de préciser que ce ne sont pas les « emplois d'avenir » du gouvernement actuel qui pourront redonner de l'emploi pérenne à Saint Paul. Selon la candidate, seules les entreprises privées sont à même de pouvoir créer de la richesse à partager, à condition qu'on leur en donne les moyens et qu'on en crée les conditions.  

La tête de liste du CAP à Saint Paul, a également donné quelques pistes intéressantes concernant une meilleure gouvernance et la prise en compte des intérêts propres à chaque quartier. Elle a notamment souligné la nécessité de la création "d'arrondissements" plus autonomes, en lieu et place des « quartiers d'arrondissements » qui n'ont pas su fonctionner véritablement et équitablement, du fait d'une emprise et d'une méfiance trop grande de l'actuelle majorité sur les administrés.

La candidate et son responsable local de campagne, Joseph Merjon, ont estimé navrant pour la démocratie et l'information des citoyens, l'absence relative de la presse, notamment télévisuelle, qui n'a pas cru bon de faire le déplacement. Ils ont invité tous ceux et toutes celles qui veulent une autre politique à rejoindre le CAP.

Remerciant l'assistance et les sympathisants, Les deux colistiers ont promis de se battre « jusqu'au bout de leur forces », pour assurer la liste du CAP d'être à minima l'arbitre de cette élection. Persuadés de la victoire à venir, ils ont invité les militants à ne pas se relâcher, au cours de ces prochains mois.

En clôture du discours, ils ont estimé avoir entendu sur le terrain, la demande de changement des Saint Paulois et précisé que l'équipe du CAP, soumettra prochainement ses propositions aux citoyens de Saint Paul.

Le CAP



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Jako le 08/11/2013 06:14
Le poids du Cap… ça doit faire du gaz ça !

2.Posté par django974 le 08/11/2013 09:44
heureusement que le ridicule ne tue pas.
Vive les bras cassés de la politique.

3.Posté par Sinaman Robert le 08/11/2013 18:38
En tous les cas, ils sont nouveaux et cela ne peut que jouer en la faveur de la démocratie.
Ils ne sont pas empêtrés dans des affaires judiciaires eux...

Je ne comprends pas ceux qui critiquent et qui souhaitent remettre les mêmes !....

Bienvenu à ce nouveau mouvement qui sans nul doute sera baillonné par la presse sans doute prochainement. Cette dernière étant aux ordres des donneurs d'ordres des collectivités. Et on parle de liberté de la presse ?!!!

Souhaitons leur bonne chance en tous les cas.

Robert Sinaman

4.Posté par Claude BOYER le 08/11/2013 20:03
En effet, l'apparition d'une autre liste entre les 2 ogres qui ont pourri la ville est une bouffée d'oxygène...

Quand donc les Réunionnais vont-ils se réveiller et reprendre leur destin en mains plutôt que de la confier à ces professionnels de l'esbroufe politicienne ?

On a les politiques que l'on mérite, alors montrons donc à tous que nous sommes capables de sortir de cet étau et cadre formaté par la presse aux ordres des politiques comme le dit si justement M. SINAMAN..

A leur donner leur chance, on ne peut tomber plus bas que la situation dans laquelle nous sommes avec ces gogos de gauche et cette droite qui est tout sauf unie !...

Bonne chance au CAP

CB

5.Posté par MR CHOCOLAT le 08/11/2013 22:33
Qu'est ce que vous trouvez ridicule ? django974

à votre place j'aurai honte

avec ce que nous vivions et subissions chaque jour

tous nos élus sont des incapables il faut profité de cette élection pour virez dans les 24 communes

félicitation le CAP

6.Posté par Fraise 974 le 12/11/2013 20:57
Enfin un souffle nouveau dans la commune de st Paul.
il est temps de laisser la place a ceux qui pense à l'intérêt des habitants avant celui de son entourage.
félicitation au CAP

7.Posté par Jérôme TRIVIEL le 12/11/2013 21:48
C'est une très bonne initiative de vouloir changer les choses, mais la tâche risque d'être démesurée.
Nous avons une jeunesse qui n'en peut plus. Nous ne devons pas la sacrifier où ils ne croiront plus en nous. Ils n'y croient d'ailleurs plus je pense. Alors, tout ce qui peut créer de la nouveauté et surtout permettre à des gens altruistes, volontaires, intéressés par la tâche, et non par les indemnités, doit être privilégier.

Nous n'avons rien à perdre, les autres nous ont déjà trompé. Donnons sa chance à cette équipe, ou une autre équipe mais neuve et non rattachées aux partis classiques qui ont ruiné la Réunion.

Bon courage à votre équipe !

JT

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger