sak ifé nout jordu ék nout demin

Michel FONTAINE : La question du cumul de mandat


Politique
Dimanche 7 Février 2016

Le sénateur Michel FONTAINE est clair sur la question du cumul de mandats.
Cette question ne se pose pas. Il est maire de Saint-Pierre, commune de plus de 88000 habitants, et ne peut envisager son mandat d'élu local sans siéger au Conseil des maires de l'intercommunalité, d'où ses responsabilités importantes à la CIVIS dans l’intérêt de la population saint-pierroise.


Un parlementaire connecté aux réalités du terrain

Pour reprendre l'expression de Léon Gambetta au début de la IIIe république, le Sénat est le grand Conseil des communes françaises.

La haute assemblée représente constitutionnellement parlant les collectivités territoriales donc les mairies.

Il est donc essentiel qu'un maire y siège.

Pour Michel FONTAINE, un parlementaire ne doit pas être déconnecté des réalités locales et doit entretenir des liens permanents avec la population de son territoire et faire remonter au gouvernement les aspirations du peuple.

Être maire est donc un avantage indéniable pour un sénateur. Il peut ainsi être au plus près du peuple.

INFO REUNION



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Loulou le 07/02/2016 23:38
D'accord avec son raisonnement, mais alors dans ce cas de cumul "logique", pourquoi ne pas percevoir une seule indemnité au choix de l'élu? L'élu, déjà aisé socialement, dit toujours qu'il n'a pas besoin de cette manne pour vivre. Mais il la conserve malgré tout: il y a là beaucoup de cynisme!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue