sak ifé nout jordu ék nout demin

Maurice Gironcel et le PCR jouaient gros...


Édito
Lundi 6 Février 2012

Fallait-il organiser, à tout prix, des Municipales partielles à Sainte-Suzanne ? Maurice Gironcel et le PCR ont avancé de multiples raisons pour motiver leur "oui". Et qu'importe que le parti implose dans la commune. Et, le parti a implosé à Sainte-Suzanne. Maurice Gironcel est désormais à la tête d'une nouvelle équipe. Le PCR est en mutation à sa base. Sa tête, c'est pour plus tard…


Maurice Gironcel et le PCR jouaient gros...
Maurice Gironcel a gagné. Le PCR est vainqueur aussi. Et une page a été tournée… Il y a d'abord celle de la légitimité populaire de Maurice Gironcel. Et du PCR. Pour la première fois depuis 1977, elle a été remise en cause. Qui plus est par des "dissidents" communistes et une partie de l'électorat de Gauche. C'était le test attendu pour ce scrutin.

Si la victoire de Maurice Gironcel est l'une des plus belles de sa carrière politique, et ce de par le contexte, elle confirme une réalité : le PCR "canal historique" vieillit" mal. Y compris Maurice Gironcel. Les Municipales partielles de Sainte-Suzanne, c'était avant tout l'opposition de deux générations du PCR, Maurice Gironcel, soutenu par Paul Vergès, Elie Hoarau, Roland Robert ou Claude Hoarau, et de l'autre Daniel Alamélou, porté par des "jeunes" communistes ou de Gauche, en quête d'identité et d'espace.

Depuis hier soir, Maurice Gironcel et le PCR sont les vainqueurs incontestés des Municipales partielles de Sainte-Suzanne. C'est incontestable. Mais à quel prix ? Maurice Gironcel n'a pu créer et lancer sa dynamique pour les Législatives, comme il le voulait. L'écart entre lui et son adversaire, est faible. Un adversaire qui a déjà annoncé sa candidature pour la députation.

Ce scrutin municipal voulu aux forceps crée aussi un précédent : Daniel Alamélou, conseiller général de Sainte-Suzanne, siège au Conseil général dans le groupe Alliance/PCR. Comment le nouveau maire et son ancien premier adjoint vont-ils travailler pour le développement de Sainte-Suzanne ? Quelle sera désormais la position des communistes au Conseil général ? Vont-ils affaiblir leur groupe et laisser Daniel Alamélou rejoindre les "Modéré" de Nassimah Dindar ?

Paul Vergès, lors de la campagne électorale, a souvent répété : "Cette élection sera un test". Elle l'a été. A aucun moment, Eric Fruteau ne s'est positionné dans ce débat. Huguette Bello non plus. Hier soir, Elie Hoarau l'a regretté lors de son intervention sur la place de mairie. "Certains ne se sont pas engagés". Certains sont mêmes venus en traînant les pieds.

Si Maurice Gironcel a du mérite d'avoir gagné ces Municipales partielles, il faudra sans doute attendre les Législatives pour savoir si la victoire de Sainte-Suzanne va rapporter (gros) au PCR...




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit