sak ifé nout jordu ék nout demin

Lutte contre la vie chère : le gouvernement répondra t-il aux attentes des Réunionnais ?


Édito
Samedi 14 Juillet 2012


Lutte contre la vie chère : le gouvernement répondra t-il aux attentes des Réunionnais ?
Deux entretiens du ministre de l’Outremer et un dossier sur l’écart des prix Réunion-Métropole parus dans la presse écrite de ce vendredi 13 juillet 2012, nous rappellent la problématique de la formation des prix à la Réunion et l’écart exagéré constaté entre notre île et la Métropole, mais aussi et surtout les réponses pragmatiques et efficaces que les Réunionnais attendent du nouveau gouvernement.

 Si le ministre de l’Outremer affirme qu’il présentera un projet de Loi contre la vie chère, mon vœu le plus cher est qu’il explique clairement aux Réunionnais les mesures concrètes qui conduiront à une baisse durable des prix dans notre île. En effet, seule une volonté politique au plus haut sommet de l’Etat permettra d’atteindre un tel objectif.
 
Pour ma part, ce sont les propositions suivantes, que j’ai défendues lors des dernières élections législatives :
 - Faire appliquer l’article 1 de la Loi Jégo
- Aligner les taux de marge sur ceux qui existent en Métropole et en Europe
- Lutter contre les marges excessives
- Créer une centrale d’achat pour les petits commerces de proximité
- Verser le Minimum Vieillesse à 733 euros
- Relever le plafond de la CMU complémentaire
- Rendre plus accessible l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)
- Payer les pensions de retraite en fin de mois.
 Je reste persuadé que ces mesures peuvent rapidement être mises en œuvre pour soulager « le porte-monnaie » des Réunionnais et lutter efficacement contre la vie chère à la Réunion.

Communiqué



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Animation politique le 14/07/2012 04:38
Ces propositions si elles voient le jour ne changerons pas grand chose !

Et comment une Loi peut-elle rendre la vie moins chère ? Un peu comme ci on faisait une Loi pour rendre le soleil moins chaud…
Pour se mettre à l'ombre, pas besoin d'une Loi, il faut un chapeau…
Il faut juste que les salaires ou les revenus soient susceptibles de mener les familles Réunionnaises jusqu'à la fin du mois, convenablement.

Pour que la France aie le droit de mettre son drapeau sur cette terre, nos politiques, si on en avait, devraient exiger que tous les habitants aient un revenu convenable.
La Loi existe, il faut juste l'appliquer, que nos politiciens arrêtent de se servir et se mettent à servir les citoyens…

Les commerçants essaieront toujours d'avoir le maximum de revenus, c'est leur métier !
Le reste c'est de l'animation politique, voire de l'agitation…

2.Posté par Guillaume KOBÉNA le 14/07/2012 08:44
Autre remarque concernant le combat contre la vie chère : les prix des carburants. Au lieu d'aller se vautrer sur la route pour être filmé par les caméras, il aurait mieux valu comparer les prix ici, depuis la baisse obtenue pour toute la population par un tonitruant représentant des transporteurs contre la majorité alors "Alliance" du conseil régional, à ceux de l'hexagone ; et constater qu'ils sont moins élevés ici, au pire les mêmes que là-bas. Ce combat-là n'est qu'une opération de com, quand 3 réunionnais sur 4 font leurs courses dans les supermarchés en baissant la tête, à la recherche du paquet de biscuit le moins cher pour soulager la faim de leurs marmailles. Je dis 3 réunionnais sur 4 et non 1 sur 2, car avec les 68% de vie chère, ce sont bien 3 réunionnais sur 4 qui sont objectivement pauvres. Il serait temps de dire la vérité.

3.Posté par dans l'ambiance le 14/07/2012 09:06
‎"L'opinion publique est la clé. Avec l'opinion publique, rien ne peut faillir. Sans lui, rien ne peut réussir. Celui qui manipule les opinions est plus important que celui qui applique les lois."

-Abraham Lincoln (1809-1865), 16e président américain-

4.Posté par Baswa le 15/07/2012 03:56
Le poste 1 a raison. Ces mesures n'apporteront rien de significatif. Le Ministre le sait très bien. Il est un élu de l'outremer. Il connait bien le système inféodé aux importateurs. Il est, au contraire, à la botte de ceux-ci. La différence est que, seule La Réunion est frappée d'une taxe coloniale du nom d'octroi de mer, permettant de mieux asservir la population. Pas un mot sur ce sujet. Quel honte pour ces élus. Ils prétendent être progressistes alors qu'ils agiissent comme de parfaits colonialistes.

5.Posté par Guillaume KOBÉNA le 15/07/2012 22:08
Dommage que la censure s'exerce aussi sur un aussi bon site que celui-ci ...

6.Posté par Guillaume KOBÉNA le 16/07/2012 05:14
Critiquer l'octroi de mer n'avance à rien si rien n'est proposé pour le remplacer dans ses rôles de protection des productions locales et de financement des communes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit