sak ifé nout jordu ék nout demin

Les politiques veulent créer à terme 50.000 emplois, alors que La Réunion a besoin de 150.000


Édito
Mercredi 26 Octobre 2011

Mardi, la Région Réunion a dévoilé sa stratégie pour créer 8,1 emplois pour un million d'€ dans le secteur du BTP. Le Département développe les services à la personne. C'est plus d'un millier d'emplois créés. Paul Vergès dans son projet réunionnais pour les Présidentielles, va proposer un dispositif autour de la surrémunération : "des milliers d'emplois sur plusieurs années…"


Les politiques veulent créer à terme 50.000 emplois, alors que La Réunion a besoin de 150.000
Sur le terrain social, le Conseil général avance avec constance. Le dispositif "aide ménagère à domicile" ou "assistant familial", propose des contrats partiels ou à temps plein, généralement à des proches des personnes âgées. C'est déjà plus d'un millier de personnes en activité professionnelle.

Mardi, la Région Réunion a développé son plan de bataille pour offrir "un grand nombre d'emplois aux Réunionnais. Les projets structurants vont générer de l'embauche". Si l'on se réfère aux chiffres donnés par l'institution régionale, c'est-à-dire une moyenne de 8,1 emplois pour un million d'€ investi dans le secteur BTP, ce sont dans l'hypothèse la plus basse, plus de 8.000 emplois que vont générer les grands chantiers initiés par le Conseil régional.

L'emploi est plus que jamais, la priorité numéro une de la société réunionnaise et ce de toutes les tranches d'âge. Cela s'entendre et se voir lors des débats politiques pour les Présidentielles puis pour les Législatives. "Le projet PS, c'est 10.000 emplois pour La Réunion", a dit au mois d'avril Gilbert Annette, premier secrétaire fédéral du PS.

Paul Vergès va proposer dans son projet réunionnais pour les Présidentielles, une évolution de la surrémunération" à La Réunion. Le président de l'Alliance souhaite une "modification du dispositif" pour selon ses proches, créer plus de 20.000 emplois à La Réunion, et cela sur plusieurs années.

Il y aura sans doute d'autres propositions (ou surenchères) dans les mois à venir, surtout à la proche des Présidentielles. Seulement La Réunion a besoin aujourd'hui de près de 150.000 emplois. Et le chômage des jeunes ne cesse de progresser, alors qu'en 2020, il faudra trouver de l'argent pour payer une allocation convenable à près de 150.000 personnes de plus de 60 ans…

Il est temps pour un grand nombre de personnes de se mettre au travail...




      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit