sak ifé nout jordu ék nout demin

Les indépendantistes réunionnais appellent au boycott des Législatives


Édito
Jeudi 7 Juin 2012

Les 10 et 17 juin prochain, les réunionnaises et les réunionnais seront appelés aux urnes pour élire de nouveaux députés, à la solde de l'état colonial français. Ils seront grassement rémunérés, avec l’argent de nos impôts et s'assureront ainsi une rente sur notre dos pendant 5 ans.


Les indépendantistes réunionnais appellent au boycott des Législatives
Comment ces candidats sortants peuvent-ils encore oser s’adresser aux réunionnais, aux 52% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté, aux 65% de jeunes privés d’emploi, aux milliers de "granmounes" usés par les années de travail, qui touchent aujourd'hui une pension de misère, leur permettant à peine, de vivre dignement.

Quand à la jeunesse, l'avenir de notre pays, les différentes majorité au pouvoir, ont délibérément organisé pour eux, un exil sans retour à l’étranger, au Québec, en Australie ou encore en France. Ils viennent nous promettre pour demain, ce qu’ils n’ont pas fait pendant des décennies.

La situation actuelle est le produit, le résultat d’une politique néo-coloniale menée à La Réunion depuis 1946. Elle est aussi l’œuvre de la trahison des élus de "gauche" qui ont trompé les réunionnais, pour s’assurer la reconnaissance du pouvoir colonial. Aujourd’hui, devenus les "gros blancs" d’hier, ils veulent continuer à asservir notre peuple.

Il n’y a plus de droite ou de gauche, il y a seulement des partis à la solde du colonialisme, coupables d’enrichir les plus riches, les capitalistes qui dictent leurs lois de fer au gouvernement français – qui s’y soumet. Donner aujourd'hui, une majorité aux socialistes ou remettre en scelle pour cinq ans, la majorité sortante UMP, c'est du pareil au même. Ces mêmes socialistes, au parlement européen, ou à l’Assemblée Nationale, ont voté - ces dernières années - avec la droite UMP l’aggravation des conditions de vie des réunionnais.

Les indépendantistes appellent les réunionnaises et les réunionnais à boycotter les élections législatives des 10 & 17 juin prochain. Ne pas aller voter constitue à ce moment précis de notre histoire un acte fort à l’entreprise de destruction de l’économie et de la société réunionnaise, un acte de résistance pacifique face au colonialisme.

Pour une Réunion libre et indépendante, pour un socialisme à visage humain, pour une meilleure répartition des richesses, pour le droit de vivre et travailler au pays, le boycott de ces législatives est la seule réponse que les réunionnais doivent donner aux agents du colonialisme. Refusons de choisir nos maîtres ou nos bourreaux. Résistons dignement et ensemble préparons les grands rendez-vous qui nous attendent en 2014.

Le Secrétariat du LPLP Lorganizasion Popilèr po Libèr nout P



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par J.Claude Barret du MAR le 09/06/2012 06:02
Nous regrettons que certains individus mal intentionné aient tenter de dévoyer le Mouvement indépendantiste par usurpation. les mêmes croient investi du droit d’intervenir auprès de la presse avec menace, leur exigeant de retirer le communiqué du LPLP. En tant que membre du C.A, je dénonce et condamne cette tentative d'ingérence dans le cours de notre organisation. J'ajouterai que seul le secrétariat a pouvoir d'agir au nom du LPLP.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit