sak ifé nout jordu ék nout demin

Les Vergès, népotisme et familiocratie, leur exemple est bien imité


Édito
Dimanche 24 Novembre 2013

Professionnalisation politique par cumul de mandats, népotisme, familiocratie et clientélisme, les poisons de la démocratie républicaine à la Réunion…et en France.


La Réunion détient le record de longévité politique, 58 ans, de représentation de ces tares et dérives de la démocratie républicaine …. en la personne de Paul Vergès.

La très longue carrière politicienne de Paul Vergès débute à la Réunion par un mandat de conseiller général de Saint-Paul en 1955 puis en 1956 il en succède à son père Raymond, député de 1946 à 1955. Il fonde le PCR en 1959. Il est conseiller général du Port de 1961 à 1964. En avril 1964, il part en cavale jusqu’en juillet 1966. De 1970 à 1976, il est conseiller général de St Pierre. De 1971 à 1989, il est maire du Port et député européen de 1979 à 1989.  

En 1983, il est élu avec son fils Laurent conseiller régional. Député national, de 1986  à 1987, il démissionne et son fils Laurent lui succède en 1988 mais décède tragiquement cette même année. En 1991, son fils Pierre devient maire du Port. La même année, le gouvernement de"gauche" confisquait les émetteurs de Télé Freedom à la Réunion.

En mars 1992, la population réunionnaise, en réaction imprévue par les politiciens professionnels, Paul Vergès et Pierre Lagourgue, intronisait Camille Sudre, "l’homme en blanc", président de région. Aussitôt, ces mêmes Paul Vervès et Pierre Lagourgue ont tout mis en œuvre, avec succès, pour faire annuler l’élection inattendue de Camille Sudre.

Par un bel exemple de "familiocratie", c’est alors son épouse, Margie Sudre, femme de droite, qui lui succède à la présidence de la région, avec un poste de secrétaire d’Etat à la Francophonie du fait du président Chirac. Paul Vergès, est élu député en 1993 puis sénateur en 1996. Après son échec aux municipales partielles de Saint Paul, en mars 1998, il devient, président de la Région face à Jean-Paul Virapoullé grâce aux quatre voix de Camille Sudre et ses élus, pas rancunier du tout.

Aussi, Paul Vergès de 1998 à 2004, puis de 2004 à 2010, veillera-t-il à le remercier par des indemnités, un beau bureau au 4è étage de la pyramide inversée, un soutien financier sans faille à Radio Freedom. En 2001, Paul Vergès est réélu sénateur. En 2003, avant les élections régionales de 2004, gagnée avec l’Alliance, Paul Vergès, en bon père de famille soucieux de népotisme, crée pour sa fille Françoise un poste de chargée de mission pour le fumeux projet en gestation de "Maison des Civilisations".

Quant au fils, Pierre, après avoir succédé en 1991 à son papa Paul, toujours aussi népotique, comme maire du Port, il est condamné, en 1997, après 1.300 jours de cavale pour l’affaire de "l’endiguement de la Rivière des Galets". Réélu à la Région en 2004, Paul Vergès, place son fils Pierre comme vice-président chargé des finances, et crée le poste de directrice de la Maison des Civilisations pour sa fille Françoise, Maison des Civilisations qui n’a jamais été reconnue d’utilité publique et qui n’a jamais existé, sauf sur les panneaux routiers de la région.

De 2004 à 2007, il est élu député européen. En 2010, il perd les élections législatives et la Région au profit de Didier Robert. Sa défaite met fin à son népotisme avec la suppression du poste de directrice de sa fille à l’inexistante "Maison des Civilisations"  et aux postes de son fils Pierre à la Région, à l’IRT et à la SR 21, qui récupère toutefois, après ballotage, un mandat de conseiller et de vice-président du Conseil général. En 2013, il est remercié de son poste de chargé de mission, emploi fictif, par le maire du Port.

En 2008, Paul Vergès tente par tous les moyens d’empêcher une militante de son parti, la députée Huguette Bello, de remporter la municipalité de Saint-Paul qu’il n’avait jamais pu conquérir. Invalidée suite à la plainte du perdant, cette élection sera refaite en 2009, et malgré l’hostilité de Paul Vergès, la députée-maire est reconduite avec un large succès. Ces constantes manipulations du PCR par le clan de Paul Vergès vont entraîner la constitution d’un nouveau parti politique, le arti Pour La Réunion, rassemblant toutes celles et ceux que le népotisme, la familiocratie et le clientélisme excèdent.

Le cas illustre et durable de népotisme de Paul Vergès est très loin d’être unique, à gauche comme à droite. Citons Jean-Paul Virapoullé et son fils, Jean Louis Lagourgue et son fils, Maurice Gironcel et sa fille, Roland Robert et son fils, Claude Hoarau et son fils …. Enfin, et pour illustrer la "familiocratie", le tout récent exemple d’Eric Fruteau qui place sa femme pour lui "garder au chaud" son siège de maire. Pourquoi n’imiterait-il pas Patrick Balkany, député-maire UMP de Levallois-Perret dont l’épouse Isabelle Balkany est le premier adjoint ?

Comment tous ces exemples flagrants de népotisme et de familiocratie seraient-ils possible sans un clientélisme forcené permis grâce à l’argent, d’où la nécessité de cumul des mandats et des indemnités, aussi et surtout grâce à l’usage de l’argent public que permet là encore le cumul des mandats électifs ?



Un adhérent du PLR  qui garde l’anonymat par lâcheté face aux risques encourus de représailles

Familiocratie et népotisme



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Rectification importante JYSMI le 24/11/2013 06:46
A la Possession, le Dgs et le dga responsable administratif ainsi que la belle-fille du maire complotent contre le maire. Ils travaillent pour que le fils du maire ne soit pas sur la liste. Il sera remplacé par la belle-fille qui sera maire à la place du fils apres les elections.

Mais ce stratagéme n'est pas du tout du gout de mme Roland Robert qui s'apperçoit que le poste de maire que devrait occuper son fils ne lui reviendra pas.

A la Possession, c'est comme Dallas. Cela risque fort de peter dans la mairie et dans la famille.

2.Posté par Citoyen le 24/11/2013 06:47
Gironcel et sa fille Nadine à Ste-Suzanne la population en à mare !

3.Posté par Un adfhérent du PLR qui garde l''''anonymat par lâcheté face aux risques de représailles le 24/11/2013 07:07
Chers citoyens lecteurs, j'ai oublié la famille DINDAR, Nassimah et Ibrahim, un couple tout aussi illustre que les BALKANY... et au peï, les FRUTEAU. Après le conseil général, la famille DINDAR ne va-t-elle pas "s'attaquer" à la région Réunion avec le soutien du clan VERGES et du PCR reconditionné ? Quelle belle revanche contre Didier ROBERT, le tombeur de Paul VERGES et son alliance !

4.Posté par Jako le 24/11/2013 08:40
Té alé fé oubliy a ou don…
Ou ékri soi dizan in téks, sinyé ou sinjé lanonim, apré sa i fo remét 12 komantér pou réktifié out kouyonis…
Bin lété pa la péne ke ou té di ke ou té pou le PLR, i voi toudsuit…

Continue à te faire oublier, c'est ce que tu fais de mieux…
Ecrire un texte, assez long, et devoir poster une série de commentaires pour préciser ta pensée est la preuve d'un esprit un peu embrumé… Tu n'étonneras personne d'être au PLR, le Parti des Pérd l'aiR…

5.Posté par Jako le 24/11/2013 09:17
PCR reconditionné = PLR
ou
PLR = PCR reconditionné

La preuve à Saint-André

6.Posté par verdict le 24/11/2013 10:52
Vous avez raison de dénoncer ces oligarchies, ces dynasties, cette familliocratie médiocre, constatée dans tous les camps (ps avec Annette, les Lagourgue, Jlouis qui veut place son fils aussi... faites nous savoir les autres non cités)
Michel est à part il veut se faire directement en allant chercher la légitimité du peuple, seulement il commet une erreur à vouloir s'allier avec l'OR grisâtre, et le super cumulard.
et JPV à st andré? observons la position de JM sur la liste.

Ah ce Didier Robert ! Il nous a berné avec son slogan "la réunion en confiance, à vouloir faire propre.

DR ne donne pas sa part aux chiens. Pire il fait plus sale.
Il place son clan, ses réseaux, EMPR, copains de jeu et d'autres parties, et surtout le plus grave sa famille, sans appel à concurrence, sa femme, maîtresses, cousins... pour la partie la plus visible.

DR = DANGER pour notre REUNION.

Résultat : "la REUNION N'est plus du tout en confiance"

7.Posté par zelecteur le 24/11/2013 10:56
c effectivement un vrai poison !

il faut nous désintoxiquer par les urnes contre tous les empoisonneurs.

cela dépend de notre vote.

8.Posté par zelecteur le 24/11/2013 10:59
pourquoi cet adhérent du PLR ne dénonce t-il pas les abus de Didier Robert en faveur de sa famille, les plus illustres sa femme peyron, son cousin biget,? (....)
y aurait-il connivence en misouk?

9.Posté par regards le 24/11/2013 11:01
existerait il un délit d'opinion?

10.Posté par Un adfhérent du PLR qui garde l''''anonymat par lâcheté face aux risques de représailles le 24/11/2013 16:22
Post 8 : tout simplement parce que je ne les connais pas, comme je ne connais pas tous les cas de cumuls de mandats et d'indemnités, de népotisme, de familiocratie, de clientélisme qui existent à la Réunion .... et en France. Mais cet article n'est qu'une invitation à informer les lecteurs d'inforeunion.net. Chacun peut, et même doit, dénoncer les abus scandaleux avérés qu'il connaît : n'est-ce pas du civisme et de la morale ? Il s'agit de faire les constats de la bien triste réalité de la vie publique où les élus, au lieu de servir l'intérêt général, pensent d'abord à servir leurs intérêts et ceux des leurs, grâce à l'argent public et au pouvoir qu'il leur donne.

11.Posté par maillot fabrice le 24/11/2013 17:53
MR VERGES 50 ANS AU SERVICE DE LA RÉUNION ET DES RÉUNIONNAIS ,UN TRÈS GRAND HOMME POLITIQUE QUI RESTERA A JAMAIS GRAVER DANS NOS CŒUR ET NOUS COMPTONS ENCORE SUR LUI ET SUR SON TALENT DE VISIONNAIRE ET MALGRER TOUTE LES JALOUSIES QUE PEUT SUSCITER UN TEL HOMME EN RAPPORT AVEC LES ATTAQUES QU,IL SUBIT DEPUIS DES ANNÉES IL RESTERA TOUJOURS L' HOMME DE TOUS LES COMBATS POUR LE PEUPLE!
PAUL VERGES FOREVER!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit