sak ifé nout jordu ék nout demin

Législatives : Nassimah Dindar ou Michel Lagourgue, cette fois-ci, le Modem et l'Union des centres devront choisir


Invité(e)
Vendredi 9 Mars 2012

Michel Lagourgue est un individu à part dans le microcosme politique. Entre discipline et loyauté, l'avocat a fait valoir son honnêteté. Nassimah Dindar qui a officialisé hier soir, sa candidature dans la première circonscription, est une politique atypique. Encore plus que l'on pourrait le croire...


Législatives : Nassimah Dindar ou Michel Lagourgue, cette fois-ci, le Modem et l'Union des centres devront choisir
En effet, cette femme est capable de gérer trois groupes de concentré de testostérone, d'origine politique différente. Et, elle a une qualité qui transcende le tout : elle est présidente du Conseil général. Combien de politiques, hommes ou femmes, sont capables de résister à cet attrait physique ?

En 2008, Paul Vergès et le PCR, et Gilbert Annette et le PS, ont succombé aux chants de la "sirène" (ex-UMP) du palais de La Source. Michel Lagourgue en 2010, a préféré la pyramide inversée de la Région Réunion. Patron du Modem à l'époque, le conseil a choisi d'avoir une meilleure visibilité politique.

Depuis, Michel Lagourgue a laissé les rênes du Modem à Thierry Robert, et Nassimah Dindar a rejoint le Modem. Dans ce triangle, les forces ne sont pas égales. Entre l'ancien président et son successeur, c'est Nassimah Dindar qui a le plus de pouvoir. Et, comment Thierry Robert peut-il aller contre une présidente de Conseil général qui a déjà apporté son soutien à François Bayrou, candidat du Modem à la présidentielle ?

Michel Lagourgue a appris à aimer Saint-Denis. Et, la politique. Il connaît aussi ses pairs. Sa vision politique n'a pas changé : se mettre au service des autres. Nassimah Dindar, avec la compétence sociale, est dans l'action chaque jour. Le Conseil général est sur le terrain. La présidente a accentué sa présence ces dernières semaines.

Comment le Modem va-il procéder pour conserver dans ses rangs deux politiques différents, mais qui ne laissent nullement indifférents…




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 09/03/2012 02:52
" Comment le Modem va-il procéder pour conserver dans ses rangs deux politiques différents, mais qui ne laissent nullement indifférents… " la réponse est la suivante , M.Jismy Ramoudou . Le MoDem avec à sa tête un certain François BAYROU est un solitaire c'est à dire qui utilise les gens puis les lâchent , un peu vaniteux , il a souvent laissé tomber les gens , et j' approuve ce que vous écrivez , M. Jismy Ramoudou sur Monsieur Michel Lagourgue qui est un individu à part dans le microcosme politique. Entre discipline et loyauté, l'avocat a fait valoir son honnêteté . Dommage pour l'avocat , BAYROU fera le choix Nassimah pour l'investiture tant qu' au Thierry ROBERT il fermera sa bouche . J'ai voté BAYROU à la présidentielle 2007 , cette fois 2012 je réfléchis pour qui voter , un Centriste Canal Historique !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger