sak ifé nout jordu ék nout demin

"Le zamal, une filière d'avenir pour La Réunion", Europe Ecologie Les Verts veulent du zamal bio


Édito
Mardi 16 Octobre 2012

Europe Ecologie Les Vertsa ouvert le débat sur le zamal lors des Législatives. C'est à cette occasion que nous avons publié cet articlel. "C'est une opportunité pour La Réunion. Aucune piste ne doit être négligée pour créer des emplois. Le chanvre est une filière agricole et touristique, noble. Le chanvre-zamal, une filière d'avenir". Demain jeudi, il sera question de la mise en place de la filière chanvre-zamal bio.


"Le zamal, une filière d'avenir pour La Réunion", Europe Ecologie Les Verts veulent du zamal bio
Le chanvre est une plante utilisée dans la fabrication de cordage, papier, huile, farine ou boisson… Selon les chiffres de 2003/2004, la Chine en est le premier pays producteur au monde devant la France, le Chili ou la Russie. Jusque-là, les arguments d'Europe Ecologie Les Verts se tiennent. Mais peut-on pour autant vulgariser l'agriculture du chanvre-zamal à La Réunion ?

Dans l'absolu ou un monde angélique, cette question ne devrait même pas être posée. Mais dans l'absolu, il n'y a pas de monde angélique. Car, il ne s'agit pas ici que d'agriculture, il s'agit avant tout de nos droits, de nos devoirs et des responsabilités de tous. Et de chaque individu mineur ou majeur. Jusque quelques secondes : imaginez des champs de chanvre-zamal à La Réunion, en lieu et place de la canne à sucre dans la configuration actuelle de notre société ?

C'est vrai, cela fait des années que certains testent cette culture entre autre dans les champs de cannes. Et que des gendarmes ou des policiers stoppent ces initiatives individuelles. Et à chaque fois, des semaines de labeur effectuées dans la discrétion, partent en fumée. Que va-t-il se passer demain, si le chanvre-zamal s'étend sur des centaines d'hectares ? La production pourrait une nouvelle fois partir en fumée avant même d'arrivée à l'usine.

Bien sûr, ce n'est pas le chanvre-zamal qui est en cause, c'est bien notre regard sur cette plante agricole. Car, c'est bien une plante agricole. Et Europe Ecologie Les Verts a raison, "cette agriculture peut être une opportunité pour La Réunion". Ce n'est sans doute pas pour demain. Car, il faut avant poser le problème de la dépénalisation du cannabis ou du zamal. La Droite n'est pas prête à l'accepter, tout comme une partie de la Gauche.

Quel député réunionnais, quel que soit son parti politique, aura le courage de défendre la dépénalisation du cannabis ? Ce serait bien qu'Europe Ecologie Les Verts commence par le début...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Le Changement ce n'est pas maintenant le 16/10/2012 06:05
Les Députés sont les représentants de la France, ils sont grassement payé par elle… Ils ne feront qu'appliquer ou dans le meilleur des cas pour nous, s'abstenir ou alors voter contre quand on sait qu'il n'y a aucune chance que cela change quoi que se soit par rapport aux volontés de ceux qui payent… Nous avons eu un exemple il n'y a pas si longtemps…

Les réunionnais ont appris cela, depuis ces trois cents ans d'existence, qu'il faut se cacher pour être heureux…


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit