sak ifé nout jordu ék nout demin

Le patrimoine réunionnais Dérive raciste ou nuage de fumée pour cacher un pillage


Culture - Kiltir
Jeudi 29 Mars 2018

Le Réunionnais responsable aime son pays et est respectueux de son patrimoine naturel.
Dans son ensemble la communauté réunionnaise a été outrée par le comportement de certains dans cette affaire des paillotes de l'Ermitage.


La présence nombreuse venue participer à l’action des Réunionnais en Colère sur la plage de l’Ermitage a démontré l’intérêt que nous portons à notre patrimoine. Et cela a été aussi l’occasion d’exprimer le ras le bol de cette occupation irrégulière, sauvage du littoral.
La loi est écrite pour tous et elle doit aussi être respectée par tous.
Je salue l'implication des personnes courageuses qui se sont engagées pour défendre leur pays.
Et je ne peux être ailleurs qu’à vos côtés.

Je salue le courage intelligent de Karl Bellon et de son collectif qui a su donner l’alerte et mener un combat gagnant, là où d’autres avant ont dû baisser les bras.
Cette victoire contre le pillage de nos ressources est un grand pas pour l’avenir.
Le camp de la défaite, d’en face, tente de détourner l’attention en organisant une vaste campagne de dénigrement contre notre culture, contre notre peuple en qualifiant les Réunionnais d’être racistes ?

Le racisme comme l’occupation illégale de notre territoire à l’Ermitage sont condamnables.
La plage, ce lieu de rencontres familiales où le pique-nique reste une communion réunionnaise est devenue cet espace de contestations où la colère gronde, où la lang i détak pour dénoncer la présence de ceux qui pillent depuis des lustres les richesses réunionnaises.
Quand le Réunionnais se réveille et fait courageusement face aux véritables problèmes…
Il est citoyen de la République.
Mais notre histoire, nous a très souvent rappelé que la résistance a été muselée.
La technique mainte fois usitée pour monter un groupe contre un autre est connue, tellement connue que les fils semblent usés et pourris.

Le Réunionnais n'a plus peur du tangaz.

Les Réunionnais ont exprimé leur ras le bol et leur mal être contre ceux qui exploitent illégalement ce littoral et le dégrade un peu plus tous les jours.
Nous voulons conserver et transmettre une certaine qualité de vie qui fait tant d’envieux…
Pour cela, nous ne pouvons laisser quiconque détruire ce joyau. Les raisons qu’ils invoquent ne seront jamais valables comparés aux destructions engendrées par leur existence sur ce lieu.
Ne nous égarons pas dans le chant des sirènes qui tentent de nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas dans notre grande majorité.

Le véritable problème est l’expulsion de «ces occupants actuels» qui semble-t’il ne connaissent pas nos valeurs réunionnaises.
L'action et l'expression collective qui consistent à dénoncer des faits qui portent atteinte au bien être de notre communauté humaine sont des faits citoyens que tous les responsables doivent saluer.

Aline MURIN
citoyenne engagée

Aline Murin Hoarau



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Novembre 2018 - 07:13 Manmzél Pola