sak ifé nout jordu ék nout demin

"Le galimatias du groupe des 8 "dissidents"


Courrier des Lecteurs
Mardi 24 Juillet 2012

"Le spectacle que nous a donné le groupe des ex-élus Alliance PCR le 29 juin dernier à l’assemblée plénière du Conseil général est symptomatique de la façon dont certains se sont servis du Parti communiste réunionnais comme une banque et de la nécessité de sa reconstruction et du retour aux vrais valeurs qui guident ce parti à savoir la poursuite du combat pour la liberté et le respect de l’identité des Réunionnais".


"La nouvelle de cette dissidence a surpris plus d’un en pleine séance plénière, signée à la hâte. Ces alimentaires de la politique n’ont même pas eu l’honnêteté, la bonne éducation et le respect des anciens (valeur tant respecté dans notre île) d’en informer le chef de leur groupe, Roland Robert, par ailleurs doyen de la noble assemblée départementale (la plus vieille institution démocratique de l’île), président de l’Association des maires et l’un des co-fondateurs du PCR. On rajoutera également victime de l'Ordonnance Debré. Cette "façon" de faire de la politique a répugné plus d’un, notamment leurs propres collègues de la "majorité départementale" PS et Modérés.
 
Pourquoi peut-on parler de galimatias ? Parce que la logique des 8 "dissidents" ne rejoint aucune logique politique si ce n’est que celle des intérêts sectoriels, territoriaux et surtout personnels de chaque élus. Passons les en revue : Robert Nativel. Celui qu'on appelle Monsieur "Je dirais que…" par les administratifs du Conseil général.

Ne pouvant pas aligner deux phrases sans répéter quatre fois "je dirais que …", une façon de masquer sa propension à faire du suivisme administratif par manque d'analyse politique également de compétence ... Voulant être calife à la place du calife (c'est-à-dire chef de groupe à la place de Roland Robert), il se met lui-même en porte à faux avec les orientations de son maire, Eric Fruteau en travaillant avec le beau-frère de Ratenon qui officie comme chargé de groupe (cherchez l’erreur !).
 
Prenons ensuite le cas de Daniel Alamélou pour rester dans l’Est. Encercler par les socialistes à Saint-André , Eric Fruteau espère t-il voir en un Daniel Alamélou un allié de circonstance ? Contre qui ? Surtout pas contre les socialistes avec qui M. Alamélou a pactisé pour déstabiliser Maurice Gironcel à la Cinor, au Sidelec et aux dernières Législatives.

Prenons enfin le cas des élus de Saint-Paul, dont les rivalités sont encore plus criantes. Entre Incana, Melin et Nemazine, c’est "je t’aime moi non plus". Entre un Gérald Incana qui vise la mairie en 2014, un Melin qui se situe plus à Droite qu’à gauche (le pouvoir n’a pas d’odeur..). 

Comment Robert Nativel va-t-il faire pour trouver un sens politique à la constitution d’un groupe d’opportunistes ?. Aura-t-il du poids quand on sait ce qu’il représente au Conseil général face à une présidente qui se "droitise" et un PS qui se met de plus en plus dans l’opposition ? Un coup d’épée dans l’eau en somme qui aura montrer le vrai visage de ses sois disants "communistes".
 
Au final, ces jérémiades et situations tragi-comiques n’ont fait que renforcer l’idée que le PCR doit se recomposer et balayer tous ses artisans qui l’ont mis dans cette situation. Domin komans zordi ? Pas avec ceux-là !"

Bruno P (St-André)



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Joseph Hoareau le 24/07/2012 23:30
Comme c'est curieux que ce Bruno P (St André) oublie toutes les magouilles financières que depuis des décennies les familles Vergès (Paul Pierre Françoise) Hoareau ( Elie, Gélita) Hoareau ( Claude, Roger, Fabrice) Hoareau (Jean Max) ont fait à partir de la trésorerie du PCR et surtout de l'intarissable manne des finances publiques de leurs mandats et des budgets des collectivités et instituions dont ils se sont tant gavés et qu'ils géraient selon leurs avantages et profits et non pas selon l'intérêt du peuple réunionnais, surtout les plus démunis !!!
Je crois que Bruno P ( St André ) est l'hôpital qui se fout de la Charité, voit la paille dans les yeux de ceux qu'il attaque et ne voit pas la poutre dans les yeux de ceux qu'il défend.... selon quel intérêt ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"