sak ifé nout jordu ék nout demin

Le creusement des inégalités ne peut pas être un fait acquis, une fatalité !


Politique
Samedi 25 Octobre 2014

Le pays va mal, La Réunion avec ! Que faut-il faire pour rendre audible le cri du peuple exprimé dans les urnes à 6 reprises (Référendum de 2005, présidentielles et législatives de 2012, municipales, Européennes et sénatoriales de 2014) ?
Voilà un deuxième déni de démocratie imposé par un régime devenu peut-être inadapté. Comment le pouvoir en place est en train de se jouer de l’expression démocratique ! Au nom de quoi ? Au nom de qui ? Qui obligerait Paris à s’exécuter ?


Le pays s’enfonce dans la crise et le lexique pour qualifier l’Etat du pays et de son économie se complète de jour en jour.
OUI le pays s’enfonce et le peuple s’étouffe ! NON nos dirigeants ne portent plus le projet adéquat et les solutions appropriées !
Que faire quand les inégalités (exacerbées à La Réunion !) augmentent dans tous les domaines (santé, éducation, social, familles, travail, chômage, logements,…) ? Que faire quand le modèle choisi par l’exécutif ne répond pas à la crise ? Que faire quand les choix imposés par Bruxelles tournent au drame ?... Que faire quand le camp qui gouverne se retrouve lui-même divisé et embourbé ? Incapable de sortir de cette logique technocratique boudée par le peuple, engendrée par Giscard ; celui là même qui ose aujourd’hui dire que ça ne va pas (plus) !

Le bon sens voudrait peut-être qu’on change de stratégie ! Changer de politique. Ne pas rester figer dans des orientations libérales qui tuent le pays. Alors demandons ce changement dans la rue ou dans les urnes (une nouvelle fois) ! Demandons le changement avec de nouveaux partis en rupture avec ces partis traditionnels qui n’entendent plus. Demandons de nouveaux dirigeants porteurs d’espoirs et d’espérance ! Demandons plus de démocratie ! Demandons un nouveau modèle ! Demandons un changement de politique, une réorientation !

En tout cas il faut bouger car la situation est grave ! Remuons ! Secouons ! Car nous sommes de ceux qui refusent la résignation (et la posture consistant à profiter encore un peu d’un temps aux affaires). Le creusement des inégalités ne peut pas être un fait acquis, une fatalité.

Exigeons une autre politique. Réclamons, une réorientation. Dire NON c’est possible. Dire OUI à une nouvelle dynamique en faveur l’emploi et de l’investissement c’est plus que souhaitable. Se projeter vers des décisions plus humaines, plus sociales, moins destructrices, adaptées et solidaires. Proposons !

Sinon le pire arrivera… Je vous renvoie aux projections sur les futures élections régionales qui donnent la droite largement gagnante et le basculement de deux régions au FN !

Eric FRUTEAU



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Michel le 26/10/2014 13:32
Vos fautes politiques, monsieur FRUTEAU ont permis le retour en grande pompe de monsieur VIRAPOULLÉ, pourtant on sait trés bien, qu'il n'a plus rien à faire en politique. La population n'a pas d'autre choix malheureusement que de subir.

2.Posté par Un démocrate le 26/10/2014 15:32
Même si je ne suis pas un réunionnais qui partage les opinions de votre parti politique, ça ne m'empêche pas de reconnaître, que l'analyse que vous faîtes monsieur FRUTEAU est juste, que "nos responsables" veulent nous faire croire que cette politique qui est menée aujourd'hui, il n'est pas possible de la réorienter, que les réunionnaises et les réunionnais n'ont pas d'autres choix que de la subir! je la nette impression au fil du temps que c'est du mépris, qu'il considère, que la Réunion n'est pas capable d'évaluer ses besoins et d'appliquer une politique en cohérence avec notre contexte social et environnemental, mais le constat est là, c'est à chacun de nous, électeur, de mener une réflexion profonde, sur le "comment vote t-on à la Réunion?"

3.Posté par nassimal le 27/10/2014 09:46
Eric Fruteau est très intéressant dans l'opposition...

Il ne manque ni de génie, ni d'imagination : Mais pense-t-il tout seul, détenir la vérité ?

S'il y a un reproche à lui faire, celui-ci n'est pas le moindre !

Eric, fais avec les autres...

Votre réaction m'intéresse Eric !

Chacun de nous a raison dans son coin, dans sa bulle, et pendant ce temps ?

Que faisons-nous ensemble ? Réunionnais avant tout, que faisons - nous ensemble ?

Votre réaction m'intéresse Eric !! ! !

4.Posté par FRONT NATIONAL 974 le 29/10/2014 08:01
NOUS PENSONS UTILE DE RAPPELER QUE TOUS LES MAUX RÉUNIONNAIS DÉCOULENT DES 40 ANNÉES DE MANDATURES RÉUNIONNAISES DE GAUCHE......de votre propre parti monsieur Fruteau? LE PCR / PLR, Mais aussi le PS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! JCOB

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue