sak ifé nout jordu ék nout demin

Le PS, le cul entre deux chaises


Politique
Lundi 23 Février 2015

Mort de rire, dirait un jeune. Mais c’est plutôt à pleurer, en réalité. On avait coutume de dire que nous avions, à La Réunion, la droite la plus bête du monde. Rajoutons maintenant le parti socialiste, qui est en train de battre tous les records.


Passons sur l’amendement sur les jours fériés, qui fait le jeu des communautarismes et ébranle le vivre-ensemble réunionnais. Gageons qu’il ne sera jamais appliqué, et qu’il sera aussi vite oublié qu’il a été voté. Passons aussi sur la proposition de l’autre députée PS, qui ne trouve rien de mieux que de proposer de nouveaux impôts pour financer l’emploi alors que tout le monde sait que c’est trop d’impôts qui tuent la croissance et donc l’emploi.

Mais comment passer sur l’écartèlement auquel se soumettent les candidats socialistes, et avec eux leurs électeurs pour les prochaines élections départementales ?

D’un côté, nous avons le secrétaire fédéral du parti socialiste, Philippe Leconstant qui, sur Antenne Réunion dimanche, vante le bilan de la majorité sortante du Conseil général, conduite par Nassimah Dindar, et que le PS doit en tirer profit.

De l’autre, nous avons, au moins sur Saint-Denis, les candidats de ce même parti socialiste qui ne cessent de critiquer Nassimah Dindar et le bilan du Conseil général. Après Philippe Naillet, (suppléant de la députée Ericka Bareigts) ce fut au tour de Brigitte Adame (dont la suppléante est… Ericka Bareigts) d’y aller de son petit coup de griffe ce même dimanche.

Ils ne se parlent pas entre socialistes pour tenir des discours si contradictoires le même jour et à quelques centaines de mètres de distance ? C’est ça, avoir les socialistes les plus bêtes du monde ! Les électeurs, eux, sans doute plus intelligents, sauront faire la part des choses, et ne seront pas trompés par ces postures politiciennes.

En revanche, chez les militants, ce doit être tout autre chose ! Quel discours tenir : celui du secrétaire fédéral Leconstant, ou celui des candidats inconstants ? Ils sont probablement nombreux à leur rappeler, à ces candidats, qu’à force d’avoir le cul entre deux chaises, on finit par ne plus avoir aucun fauteuil !

JCM



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par DOM le 25/02/2015 15:01
Les bonnes étoiles de Hollande
SONDAGE - Plus de six Français sur dix disent qu’une baisse significative du chômage d’ici à 2017 pourrait les inciter à réviser à la hausse leur jugement sur le Président.
"Je ne l'ai jamais senti aussi organisé, aussi déterminé, avec une telle volonté de -reconquête", confie un des proches de François Hollande.
Pas seulement parce que le retour au premier plan de Nicolas Sarkozy réveille spectaculairement l'antisarkozysme,
plusieurs indicateurs économiques se mettent au vert.
Du coup, le pari initial fou du Président - un renversement de tendance avant la fin du quinquennat - pourrait retrouver une certaine actualité. Avec la baisse des matières premières, la baisse des taux d'intérêt, la baisse de l'euro. l'horizon pourrait donc finir par se dégager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 7 Septembre 2020 - 15:00 Alain BENARD : Candidat sur la 2e

Dimanche 30 Août 2020 - 08:17 Le combat continue