sak ifé nout jordu ék nout demin

Le Front national 974 contre l'octroi de mer et la route du Littoral en mer, et pour le tram-train


Invité(e)
Lundi 23 Janvier 2012

Le FN s'installe peu à peu dans le paysage politique de La Réunion. Le ton est "couleur pays". La posture est politiquement correctement. Et l'ambition est plus économique que politique. Question de stratégie. La communication est à faire et à parfaire. Et en conférence de presse, ceux qui se disent "patriotes", vont un peu dans tous les sens. Mise au point.


Le Front national 974 contre l'octroi de mer et la route du Littoral en mer, et pour le tram-train
Premier message à destination de ce "jeune" parti politique : en conférence de presse, c'est très maladroit lorsque le public apostrophe des journalistes pour mettre en doute la neutralité de leurs questions. Deuxième message, lorsque la presse conteste la crédibilité de certaines propositions du FN, elle fait simplement son travail. Et troisième message : nous avons la prétention de croire que nous connaissons notre métier. Dont acte.

C'est vrai, il y avait de la fébrilité dans la voix des différents intervenants. C'est vrai aussi que les représentants du FN 074 n'avaient pas bien préparer cette conférence de presse (commencée avec plus d'une demi-heure de retard). C'est vrai enfin que le Front national 974 a que peu de temps pour mobiliser autour Marine Le Pen qui sera à La Réunion, le 7 février.

Si la forme est à faire et à parfaire, le fond mettra du temps à prendre forme. L'exemple de la suppression de l'Octroi de mer, "barrière douanière illégale", selon Jean-Claude Otto-Bruck, est criant. Même si le secrétaire régional du FN a raison, comment remplacer une recette qui représente jusqu'à 30 % du budget d'une commune.

La réponse "frontiste" laisse rêveur : "Il faut arrêter de donner de l'argent aux élus pour qu'ils aillent le dépenser au Congrès de maires". Ça part sans aucun doute d'un bon sentiment pour ce parti qui veut une loi "interdisant à tout élu condamné dans le cadre leur fonction, de se présenter à d'autres élections".

Mais, cette "bonne intention" n'améliore pas la situation des entreprises (application de la TVA à 19,6 %) et encore moins la situation des collectivités locales privées de moyens, un peu plus chaque année. Construire une route de Littoral au pied de la falaise, avec une sécurisation maximale du haut de la montagne, amène d'autres réflexions. "La route sur mer est aléatoire et dangereuse".

C'est une solution, surtout si "cela permet de donner de l'activité aux entreprises locales, et de l'emploi aux Réunionnais". Le secrétaire régional du FN envisage par ailleurs un financement privé "il y a beaucoup de gens très riches à La Réunion, pourquoi ne voudraient-ils pas aider leurs compatriotes ?"

Le FN 974 affirme également leur préférence pour le tram-train "qui passerait au pied de la montagne et non pas au-dessus" comme le souhaite Paul Vergès. En ce qui concerne, l'immigration à La Réunion, les "Frontistes" veulent un meilleur contrôle douanier à Mayotte. Et ce pour éviter l'entrée d'étrangers sans visa sur le sol réunionnais.

C'est sans doute sur ce dernier point que le Front national 974 sera le plus sollicité...




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par Bayoune le 23/01/2012 15:00
i vo pa la pinn de komanter, lé réniyoné i koné kosa i fo fé èk bann rasis, minm si na detrwa harkis i kasiète deriyère lo do bann zorèy,. Na in la dosi la foto lé deux mains krwazé i fé pitiyé, li koné pa vréman kosa lo FN i pé fé èk li si li viyin an France.

2.Posté par MCB le 23/01/2012 18:13
En attendant le tram-train.
Robin des bois prend aux riches pour donner aux pauvres. Joli concept. Fallait y penser!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger