sak ifé nout jordu ék nout demin

Le Collectif citoyen pour la protection de Saint-Denis, un "big brother" dans la politique


Invité(e)
Mercredi 16 Mai 2012

"Nous, personnes de milieux, d’origines et d’horizons divers, représentatifs de la société française en général et réunionnaise en particulier (chômeurs, employés, chefs d’entreprise…) dans les différents secteurs et quartiers de Saint Denis, avons décidé de nous réunir pour créer Le Collectif Citoyen Pour la Protection de Saint-Denis".


Le Collectif citoyen pour la protection de Saint-Denis, un "big brother" dans la politique
"Notre objectif est d’être une force de réflexion et d’actions, de défendre la qualité de vie des citoyens et citoyennes de Saint Denis, d’informer et de diffuser des propositions constructives, de dénoncer les problèmes rencontrés, ou d’approuver tout ce qui est fait pour l’amélioration des conditions de vie et le bien-être des citoyens et citoyennes de Saint Denis.

Ainsi :

Nous proposons à tous les candidats aux prochaines élections législatives sur Saint-Denis de respecter l’environnement en utilisant à bon escient les lieux de panneaux d’affichage prévus pour la campagne. Tout affichage politique sauvage sur les mobiliers urbains, murs ou espaces publics sera photographié par nos soins afin de dénoncer cela avec force, car contraire à la loi, et d’en informer nos concitoyens par tous les moyens de communication disponibles.
 
Nous dénonçons l’argent public gaspillé sur le secteur de la Bretagne chemin Bois-Rouge dans des travaux de tout à l’égout qui ont duré près de deux ans pour un résultat extrêmement médiocre (route défoncée et dégradée), ainsi que, toujours dans le secteur de la Bretagne, le nombre (record ?) de  ralentisseurs présents. La sécurité routière : oui ; le gaspillage : non !

Nous déplorons qu’à ce jour, aucune collectivité n’ait réussi à résoudre le problème récurrent du radier du Chaudron, qui pénalise encore et toujours des milliers d’automobilistes et ralenti l’économie à chaque pluie importante, et fait alors subir aux habitants du Primat ce surcroit de nuisance insupportable.

Nous approuvons que les marchés nocturnes soient dans la rue Maréchal Leclerc et sur le Barachois, participant ainsi à la redynamisation d’un centre ville dionysien qui en a grandement besoin.

Le Collectif Citoyen Pour la Protection de Saint-Denis a décidé de se réunir tous les 15 jours dans l’un des secteurs de Saint Denis afin de recueillir les doléances des Dionysiens et de faire un point presse".

Collectif citoyen



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 16/05/2012 03:21
Le Collectif citoyen pour la protection de Saint-Denis, un "big brother" dans la politique , TEGO prend acte de la volonté de ce collectif , le travail de prise de conscience des dionysiens sera longue pas insurmontable !

2.Posté par Paul le 16/05/2012 05:39
Bravo à ce collectif j'aimerai apporter mon grain de sable a ce mouvement,comment vous contacter?

3.Posté par Eric Beeharry le 16/05/2012 09:37
Tout engagement citoyen est noble. Rejoignez-nous. Ensemble on est + forts.

4.Posté par Jean Louis le 16/05/2012 16:21
Très bonne initiative, j'ai des choses a soumettre sur le 8eme canton et des photos, ou peux-ton vous joindre?

5.Posté par Radja le 16/05/2012 16:47
je conseil au ce Collectif de voir l'article d'orange réunion du 28/06/2011 intitulé 'La guerre aux affichage sauvage est déclarée' ou l'Élue (Mme Nalini VELOUPOULE) Adjointe au Maire promis de faire verbaliser d'une amende de 1500 euros et de 200 euros d'astreinte par jours,c'est la contravention encourue en cas d'affichage sauvage dans les rue de St Denis.
Aussi moins d'un an de promesse que Mr le Maire et ces Policiers municipaux?
Juste en face de mon commerce mes clients et moi même subit cette véritable pollution visuelle.
Vivement que ce collectif face bouger les choses car St Denis mérite mieux.

6.Posté par Martine le 16/05/2012 16:58
Au poste3 il me semble que ce collectif se concentre uniquement sur St Denis ce qui n'est pas votre cas, pour moi je dis oui a ce mouvement j'attends sa visite à la Montagne.

7.Posté par Eric Beeharry le 17/05/2012 14:28
Bonjour Martine,

Ce n'est pas parce qu'on s'intéresse à toute la Réunion, qu'on ne s'intéresse plus à Saint-Denis. Etrange votre raisonnement.

8.Posté par payet jean le 17/05/2012 17:03
Merci a ce collectif d'avoir soulever le problème de Primat j'habite et je vous jure que notre quartier est sur les dents à chaque fermeture du radier du chaudron, je sens qu'un jour ca vas péter.
NB: il y a deux voitures abandonner ou voler dans une des Rue mainte fois signaler à la police Municipale pas de réaction.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Décembre 2013 - 01:00 Carburants : plus de 1000 emplois en danger