sak ifé nout jordu ék nout demin

La série noire continue aux Avirons


Courrier des Lecteurs
Mercredi 11 Décembre 2013

Aux Avirons nous assistons à une montée de la délinquance et de l’insécurité. La population commence à subir cette montée des actes de violence et de dégradation. Les pouvoirs publics (le Maire notamment) ne fait rien pour assurer le maintien et la sécurité.


Nous entendons à plusieurs reprises des administrés s’exprimer sur une radio populaire  afin de dénoncer ces violences, ces vols en augmentation constante. La municipalité a toujours proclamé haut  et fort que tout va bien « vie de qualité dans une ville de qualité ».  
 
Or, en l’espace d’une année, cette ville réputée tranquille a connu des actes graves (assassinat et tentative d’assassinat), le 1er avril nous avons assisté à un braquage à main armée juste à 80m de l’ancienne gendarmerie et à 20m de la mairie, des bagarres entre jeunes se sont produits sur plusieurs jours, le lycée est régulièrement le théâtre de scènes de violence.  Diverses agressions se sont déroulées dans les lotissements sociaux. Des cambriolages ont été enregistrés.
 
Aux Avirons, tout est caché, rien ou peu de choses dans les médias. Ce climat se détériore aux Avirons depuis plus d’un an, sans que cela n’interpelle davantage ceux qui exercent le pouvoir de police. 
 
En dépit de cette insécurité qui se développe, la police municipale n’a aucun pouvoir et la  gendarmerie a été transférée à l’Etang-Salé. Les problèmes sont gommés aux Avirons pour que personne n’en parle, même si cela va mal. 
 

Mouvement pour la sécurité des Avironnais



      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par loi le 13/12/2013 07:57
un seul commentaire: pour plus de sécurité je conseille à ceux qui écrivent ce courrier d'aller vivre à Saint-Louis!!! la bas il pourront dormir sur leur deux oreilles!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Mars 2014 - 09:48 "L’arrogant mépris de Gilbert Annette !"