sak ifé nout jordu ék nout demin

"La ligne aérienne métropole / Réunion : toujours ligne des favellas" ?


Dans la presse
Dimanche 6 Octobre 2013

"N'ayant pas de moyens importants, ni de préjugés particuliers envers les " low-costs" mon épouse et moi,  avons pris sur cette récente compagnie desservant l'ile tous les jeudis un billet A/R Réunion/Marseille/ Réunion dont le retour était prévu le 3 octobre".


"La ligne aérienne métropole / Réunion : toujours ligne des favellas" ?
"Ayant souffert toute une nuit de sièges particulièrement exigus lors du voyage aller, nous avons sollicité la compagnie pour modifier dans leur intérêt nos billets retour en classe "Galaxie". Nous avons failli nous étouffer en apprenant qu'il y aurait alors 400€ de supplément ...et bien sur nous avons refusé. Pour la petite histoire, il n' y avait lors de notre voyage aller que 7 sièges occupés en Galaxie sur une quarantaine. On comprend pourquoi !!
 
Après avoir pris force "Daflon" pour notre circulation sanguine, nous avons dû nous lever comme beaucoup d'autres passagers à 3H 30 (du matin bien sur) pour être à l'aéroport de Marseille vers les 5H, soit près de 3H avant le départ prévu à 7H 50
 
 8H, 9H, 10H approche...
 toujours sanglés sur notre siège depuis plus de 2H, nous commençons à désespérer ...
Pourquoi ne pas nous avoir fait attendre dans de meilleures conditions dans l'aérogare ?
Le décollage n'a lieu qu'à 9H 45 précisément.
 
Bien entendu les esprits s'échauffent, et le personnel nous chante : " Faute de carburant en quantité suffisante pour rejoindre la Réunion, nous allons devoir faire une escale en Egypte pour nous réapprovisionner..." Je pensais pourtant -naîvement sans doute- qu'il y avait depuis quelques années une piste longue permettant aux gros porteurs de ne plus faire d'escale pour se ré-approvisionner en carburant ? Balivernes donc ...Le réunionnais sont sans doute des c....
 
Le personnel en cabine fait mine de téléphoner... et nous annonce enfin une bonne nouvelle et nous allons pouvoir décoller... Nous sommes déjà fatigués, énervés avant même que les roues de l'avion n'aient crissé sur le tarmac.
 
On nous sert alors un "petit déj" d'une grande simplicité à 10H 45 du matin. (sans doute en remplacement du déjeuner ?) Inquiets de notre heure d'arrivée qui risquait de nous embarquer vers les 22H, (au lieu des 19H prévus) le personnel nous affirme que nous bénéficierions d'un diner... Quelle générosité de nous offrir 2 repas...sur un même vol nous disons-nous !
 
Arrive l'heure du repas : 12H, 14H et toujours pas de déjeuner. Sollicitant des explications du personnel, on nous explique qu'un seul repas est prévu lors de ce vol et que nous devrons attendre 18H pour déjeuner... En raison de nombreuses protestations (notre petit déj datait de 4H du matin rappelons-le) et n'ayant pas décidé de faire carême, les usagers du vol obtiennent d'avancer- ce qui pouvait sembler logique- le déjeuner-diner à 16H.
 
En attendant le service payant de sandwichs fait fureur pour les plus aisés ou les plus affamés.. Quelle aubaine pour la compagnie !
 
Nous demandons quel dédommagement, ils vont concéder pour ces défaillances à répétition : retard de 3H, pas de déjeuner... On nous répond que nous n'avons aucune raison de nous plaindre puisqu'ils nous offraient les écouteurs gratuitement ! ( 3 chaines musicales sur 10 en fonctionnement et 2 films minables étaient prévus)
 
Pendant ce temps, nous sommes consternés pour nos proches qui vont devoir nous attendre durant 3H à l'aéroport...et pour les touristes qui ne garderont qu'une piètre image des moyens offerts pour accéder sur notre ile idillyque... et qui eux, n'auront plus compte tenu de l'heure tardive de navette et que des taxis à des prix prohibitifs...
 
Le pilote met le turbo pour tenter d'échapper au dédommagement qui ne manquera pas d'être réclamé par les passagers si le retard atteignait les 3H ...
 
Nous arrivons enfin à  22H 15.-au lieu des 20H 45 prévus-soit 1H 30 de retard et 19H depuis nous être levés,On découvre une Réunionnaise  "tombée dans les pommes". On appelle même pas un médecin au cas où il y en aurait en cabine... On se dépêche d'évacuer les autres passagers
 
Nous sortons tous écoeurés, bien certains que nous ne voyagerons désormais plus jamais sur cette compagnie low-cost même si les conditions de confort sont à peine  plus viables sur les autres compagnies à moins de faire chauffer la carte bleue en voyageant en première.
 
Il parait que cette compagnie propose actuellement des tarifs promotionnels ...
Ca vous tente vous dans de telles conditions de traitement à l'égard des clients-passagers ?
 
En attendant, amis réunionnais, ne manquez pas de réclamer un dédommagement bien mérité
à la direction métropolitaine de cette compagnie...même si elle a réussi à rattraper une heure salvatrice lui permettant de nous répondre que rien  n' est prévu dans ce cas... Quand les  compagnies aériennes de notre ile se décideront elles à traiter convenablement leurs clients réunionnais et les touristes se rendant sur notre ile ?
 
Quand la Réunion ne sera t'elle plus-comme la désignait un ex-pilote d'Air France- la "ligne des favellas" ?

X.L



      Partager Partager

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Avril 2016 - 07:43 ​DROIT DE RÉPONSE

Mardi 3 Février 2015 - 19:14 La première d'après qui ?