sak ifé nout jordu ék nout demin

La Réunion doit-elle avoir peur d'un vote inédit en faveur du Front national ?


Édito
Mercredi 18 Avril 2012

Si Marine Le Pen passe la barre de 10 % au premier tour à La Réunion, que notre île "devrait en avoir honte" ? Cela signifierait-il pour autant que notre département connaît des problèmes d'immigration ? Que notre île intense serait devenue raciste ? Une certitude, les observateurs s'attendent à un score inédit du FN à La Réunion…


La Réunion doit-elle avoir peur d'un vote inédit en faveur du Front national ?
Qui de Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) ou de Marine Le Pen (Front national) réalisera le meilleur score dimanche, à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle ? Si c'est le candidat qui rassemble une partie de la Gauche et de l'extrême Gauche, ce sera sans doute une performance. Si c'est Marine Le Pen, certains sont déjà prêts à crier au scandale. Pourquoi ?

Pourquoi les électeurs du Front de Gauche seraient plus honorables que ceux du Front national ? Pourquoi en votant Mélenchon, ses partisans font passer un message (le rejet d'un système) et pourquoi le message de ceux qui ont choisi Le Pen (le même rejet d'un système) serait moins honorable ? Si c'est le cas, ce serait méconnaître la situation socio-économique d'un grand nombre de Réunionnais.

Ce qui a permis à beaucoup de Réunionnais de passer le cap de la diabolisation. Beaucoup de Réunionnais qui voteront Marine Le Pen, viennent des partis politiques traditionnels. "Nous avons essayé la Gauche, nous avons essayé la Droite, à chaque fois nous avons été déçus. Cette fois-ci, nous allons "couler" un bulletin pour Le Pen".

Non seulement, ce discours est souvent entendu, mieux, ils ont lieu au vu et au su de tous. L'électeur du FN ne se fait plus discret. Il n'a pas peur de dire pour qui il va voter. "Nous avons du monde lors de nos réunions. Et, ils sont de plus en plus nombreux. Nous créerons la surprise dimanche soir", a précisé un représentant du Front national.

Une étude Ipsos et la presse annoncent Marine Le Pen au-dessus de 10 % à La Réunion. Si le contexte socio-économique catastrophique pour les plus modestes et précaires, incite l'électorat à aller vers le FN, la question qu'il faudra se poser sera : quelle est l'ampleur de la difficile intégration d'une ou deux communauté(s) à la société réunionnaise ? Et quelle est la part de responsabilité de chacun(e) d'entre nous ?




      Partager Partager

Les commentaires

1.Posté par TEGO le 18/04/2012 03:32
TEGO dit haut et fort être contre le système du FN , ni Marine Le Pen , ni J. Marie Le Pen . Doit on condamner celles et ceux qui votent dimanche jour de la présidentielle 2012 pour ce mouvement politique " si Marine Le Pen passe la barre de 10 % au premier tour à La Réunion " , la faute à qui pas à ces électeurs mais le système , les énarques , le monde de la finance etc...
Ne soyons pas étonnés du score des partis extrémistes à la sortie des bureaux de vote , la grosse surprise sera sur ces extrémistes du Front de Gauche , Front National . Les instituts de sondage manipulent je dis et je le répète HOLLAND Franswa PS , énarque devant l'éternel tombera des nus du score qu'il va réaliser . Souvenons nous de la primaire PS HOLLAND par ci , HOLLAND par là , il sortira vainqueur au soir du 1er tour avec 50%+1voix résultat un 2 second tour en allant pleurer avec ses ex ...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Juillet 2015 - 06:31 La Région et le très haut débit